Vu d’Israël. Le Viagra a t-il un effet protecteur contre l’Alzheimer?

Par |2022-01-30T07:54:31+01:00janvier 30th, 2022|Catégories : SANTE|
Partager :
Plus de 1,2 millions de comprimés de Viagra ont été consommés par les Israéliens au cours de l’année dernière, plaçant Israël en 4è position dans le monde, révèle un rapport de la société Pfizer qui produit la célèbre pilule bleue. Il est clair que l’étude présentée par le Guardian (lire ci-dessous) va encourager de nombreux israéliens à consommer en core plus du Viagra.

Selon (1) : « La maladie d’Alzheimer touche des centaines de millions de personnes dans le monde sans que l’on ait pour l’instant trouvé de traitement efficace.  Or une nouvelle étude parue dans la revue Nature Aging, dont fait état le Guardian, et très connue en Israël, révèle que le Viagra pourrait avoir un effet protecteur contre la maladie.

L’étude conduite par Feixiong Cheng, spécialiste de génomique à la clinique de Cleveland (Ohio, États-Unis), fondée sur l’analyse de données, notamment génomiques, a balayé 1 600 médicaments approuvés par la Food and Drug Administration (FDA), l’autorité sanitaire américaine, pour identifier ceux qui pourraient constituer un traitement efficace contre la maladie d’Alzheimer.

Les scores les plus élevés ont été attribués aux médicaments qui ciblaient à la fois les protéines amyloïdes et Tau, dont l’état est endommagé par la maladie. Le résultat a placé en tête le sildénafil, la molécule du Viagra. (1) Courrier International)

LE PLUS.

Le Viagra® est un médicament dont la substance active est le Sildénafil. Il a été mis sur le marché en 1998 au États-Unis et en Europe. Ce médicament oral est un vasodilatateur qui agit spécifiquement sur la verge. Pour mieux comprendre son mode de fonctionnement, il convient de comprendre ce qu’est une érection. Au cours d’une stimulation sexuelle, il y a libération dans le corps caverneux du pénis d’un neurotransmetteur appelée monoxyde d’azote (le NO). Cette libération de monoxyde d’azote va entraîner une augmentation d’un médiateur permettant l’érection. Le Viagra inhibe une enzyme, la phosphodiestérase de type 5. C’est cette enzyme qui est responsable de la dégradation monoxyde d’azote qui permet l’érection. L’inhibition de la phosphodiestérases de type (PDE5) par le citrate de sildénafil permet une augmentation de ce médiateur. Cela va permettre une relaxation des vaisseaux sanguins favorisant un influx de sang dans le corps caverneux et de la fibre musculaire lisse entraînant une érection, lors d’une excitation sexuelle. « Le Viagra® est donc un facilitateur d’érection » résume le Dr. Faix

Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut