Partager :

Le cabinet ministériel a approuvé dimanche un plan ambitieux visant à planter quelque 450.000 arbres dans les villes pour apporter plus d’ombre et faire baisser les températures en zone urbaine à mesure que le changement climatique s’installe.

Selon i24 News :

L’objectif doit être atteint d’ici 2040 et est estimé à pas moins de 2,25 milliards de shekels (630 millions d’euros).

Les arbres seront plantés le long de 30.000 kilomètres, à raison d’environ 150 arbres par kilomètre, selon un plan présenté par le chef du gouvernement Naftali Bennett, et les ministres de la Protection de l’environnement et de l’Agriculture, Tamar Zandberg et Oded Forer.

« Le gouvernement israélien a fait du climat un objectif national », a déclaré M. Bennett, « plus de 90% des habitants du pays vivent dans des localités urbaines, et plus le climat se réchauffe, plus il sera difficile d’en sortir ».

« C’est pourquoi nous nous préparons à planter environ un demi-million d’arbres le long de toutes les routes des villes que nous traversons », a-t-il expliqué.

Selon Mme Zandberg, les villes ont besoin de plus d’ombre, d’arbres et de solutions basées sur la nature pour faire face au changement climatique, « il est temps pour le gouvernement de prendre une décision qui garantira une adaptation de l’urbanisme aux conditions climatiques changeantes ».

« Le plan atteindra un double objectif: protéger l’environnement et améliorer l’espace urbain », a pour sa part fait valoir M. Forer.

i24 News.
Partager :