Partager :

Le retour des non-citoyens vaccinés devrait avoir lieu « probablement cette semaine » (N. Bennett)

Malgré la propagation du variant Omicron en Israël, le gouvernement pourrait bientôt lever au moins certaines des restrictions de voyage mises en place pour ralentir l’épidémie, ont déclaré dimanche le Premier ministre Naftali Bennett et d’autres responsables gouvernementaux.

« Il est temps de mettre fin à l’isolement des Israéliens vaccinés de retour de l’étranger », a suggéré dimanche le ministre du Tourisme Yoel Razvozov, lors de la réunion hebdomadaire du Cabinet ministériel.

« Cela n’a plus de valeur médicale », a-t-il estimé.

« Je pense d’ailleurs que cela devrait se faire dès cette semaine », a-t-il ajouté, appelant également au retour en Israël des non-citoyens vaccinés, car « malgré le plan d’aide, l’industrie du tourisme et l’économie ne pourront pas continuer à supporter les pertes ».

M. Bennett a confirmé que cette autorisation devrait avoir lieu « probablement cette semaine », indiquant que les ministères du Tourisme, de l’Intérieur et de la Santé se réuniront ultérieurement pour formuler de nouvelles règles sanitaires.

L’aéroport international israélien est fermé aux étrangers depuis la découverte du premier cas d’Omicron en Israël en novembre dernier. Une quinzaine de pays sont par ailleurs placés sur liste rouge, ce qui signifie que les Israéliens ne peuvent s’y rendre sans autorisation spéciale.

Le comité d’experts consultatif avait recommandé dimanche dernier au Premier ministre de lever entièrement les interdictions de voyage vers ces destinations dans les deux semaines à venir, jugeant qu’Israël sera déjà touché par une infection généralisée due au variant Omicron.

i24News.
Partager :