Partager :

Une épidémie de grippe aviaire a tué plus de 2 000 grues sauvages dans une réserve du nord d’Israël, un bilan inhabituellement élevé pour une grippe saisonnière, a déclaré dimanche l’autorité des parcs.

En plus de ces 2 000 animaux décédés, 10 000 autres pseraient infectées, a déclaré Ohad Hatsofe, un spécialiste de l’Autorité israélienne de la nature et des parcs.

Le virus touche Israël chaque année, mais l’épidémie de cette année est beaucoup plus importante que les années précédentes, a déclaré Uri Naveh, un scientifique principal de l’autorité. Naveh a qualifié le nombre de grues mortes d' »exceptionnel ».

Comme chaque année, environ 100 000 grues sauvages ont atteint Israël depuis octobre, la plupart s’arrêtant dans la vallée de Hula, un point important sur leur chemin migratoire vers l’Afrique.

On estime que plus de 40 000 grues sont restées dans la région.

La grippe aviaire qui ravage la population, le H5N1, a été détectée dans certaines populations de poulets du nord d’Israël, a déclaré le ministère israélien de l’agriculture.

Le ministère a suspendu les ventes d’œufs provenant des exploitations touchées.

Il est rare que le H5N1 se propage chez l’homme, mais il y a eu des épidémies par le passé.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, le H5N1 a tué plus de 450 personnes, principalement en Indonésie, en Égypte et au Vietnam, depuis 2003.

Source :Dawn & Israël Valley

Partager :