Partager :

« Nous condamnons les multiples actions qu’il mène depuis plusieurs mois dans l’ensemble de la ville”.

Un représentant de la mairie de Toulouse a fermement condamné jeudi soir auprès d’i24NEWS le « Collectif Palestine vaincra » et appelé officiellement à sa dissolution.

“Nous appelons à la dissolution du Collectif comme à toutes les structures qui contreviennent au pacte républicain”, a déclaré lors de l’émission les GGMO sur i24NEWS, Maxime Boyer, adjoint au maire.

« Notre position est sans équivoque, nous les condamnons, ainsi que les multiples actions qu’il mènent depuis plusieurs mois sur l’ensemble de la ville », a-t-il insisté.

Le Collectif a placardé mercredi des affiches à l’université de Toulouse revendiquant sa solidarité avec « le boycott d’Israël qui s’affirche partout et avec la résistance palestinienne ».

La veille, le groupe avait appelé au boycott sur Twitter des produits israéliens vendus dans les supermarchés français.

« Dans un magasin Auchan à Toulouse, des grenades ‘made in apartheid israélien’ sont vendues. Boycottons ! », ont-ils revendiqué, avant d’appeler à l’achat de stickers « Boycott Israël ».

« Nous nous mobilisons en lien avec le Crif, les services de l’Etat », a affirmé M. Boyer lors de l’interview aux GGMO.

» Nous avons saisi le préfet et le procureur de la République pour que chacun prenne ses responsabilités, pour qu’il puisse y avoir des processus qui soient mis en oeuvre parce que le boycott de produits dans les supermarchés est interdit par la loi depuis 2015″, a souligné l’adjoint au maire de Toulouse.

« Ils sont dans l’illégalité », a-t-il conclu, avant de rappeler « quelque chose qui est important », a dit Maxime Boyer.

« Toulouse en 2012 a connu un attentat terroriste qi a causé la mort de 7 concitoyens dont des enfants, abattus pace qu’ils étaient juifs, et ceci on ne peut pas l’oublier, et à Toulouse nous sommes marqués dans notre cœur, dans notre chaire par cette histoire qui va nous suivre et qui va construire notre identité toulousaine ».

i24News (Copyrights).

Partager :