Partager :

Le ministère de la Justice va réduire considérablement l’usage du plastique à usage unique à partir du 1er janvier, en le remplaçant par de la vaisselle à usage multiple et en installant des mini lave-vaisselle dans les cuisines du personnel.

Cette mesure s’ajoute à d’autres actions respectueuses de l’environnement, telles que la numérisation des documents d’enquête au lieu de les photocopier (ce qui permet d’économiser 17,5 tonnes de papier et trois millions de pages par an), l’utilisation de papier entièrement recyclable et l’impression recto-verso, l’installation des appareils électriques et de climatisation les plus économes en énergie et la réduction de la consommation d’électricité et d’eau.

Le ministère approuvera bientôt des méthodes numériques pour faire authentifier des documents ou obtenir une apostille.

En novembre, le gouvernement avait introduit une nouvelle taxe sur les articles en plastique jetables. Le prix des couverts et de la vaisselle en plastique a été doublé pour les consommateurs israéliens.

Le ministère de la Protection de l’environnement avait déclaré que cette nouvelle taxe – une augmentation de 11 shekels par kilogramme de plastique à usage unique – « doublerait le prix final pour le consommateur et réduirait ainsi la consommation de ces produits polluants. »

La taxe a été appliqué aux assiettes, bols, gobelets et pailles en plastique. La ministre de la Protection de l’environnement, Tamar Zandberg, avait comparé cette mesure à celles qui s’appliquent aux cigarettes et à l’alcool, déclarant qu’ « Israël est accro au plastique jetable et qu’il est temps d’arrêter ».

Times of Israel.

Partager :