Partager :

Tribunal hollandais: Benny Gantz ne peut être tenu responsable des morts de civils à Gaza en 2014.

Une cour d’appel des Pays-Bas a statué mardi 7 décembre que le ministre israélien de la Défense Benny Gantz ne pouvait être tenu responsable de la mort de six Palestiniens lors d’une frappe aérienne israélienne sur Gaza en 2014.

La décision est intervenue à la suite d’une plainte au civil déposée contre Benny Gantz et un autre ancien haut responsable militaire israélien par Ismail Ziada.

Il a demandé des dommages-intérêts non spécifiés en vertu des règles néerlandaises de compétence universelle pour la mort de ses proches lors de la grève. Sa plainte a été rejetée par une juridiction inférieure néerlandaise en janvier 2020.

On estime qu’environ 2 200 Palestiniens ont été tués, dont 1 500 civils, dans le conflit, selon les chiffres de l’ONU. Ziada a déclaré avoir perdu des proches lorsque sa maison familiale à Gaza a été bombardée lors d’une frappe aérienne israélienne en juin 2014.

Du côté israélien, 67 soldats et cinq civils ont été tués.

Benny Gantz, alors chef d’état-major de Tsahal, s’entretient avec des soldats israéliens près de la frontière avec la bande de Gaza, le 26 juillet 2014 (Crédit: unité du porte-parole de Tsahal)

Gabriel Attal

Radio J.

Partager :