Partager :

Le Conseil national de planification des infrastructures a annoncé lundi l’approbation d’un projet de liaison ferroviaire entre Haïfa et Tel Aviv qui devrait considérablement réduire le temps de trajet entre les deux villes à seulement 30 minutes.

Dans le cadre du projet, deux lignes souterraines seront ajoutées aux lignes existantes hors sol à Haïfa et s’arrêteront à quatre stations, Lev Hamifrats, Kiryat Hamemshala, Bat Galit et Hof Carmel. Les lignes actuelles qui s’arrêtent à ces stations seront consacrées à la liaison rapide entre Nahariya, au nord, et Tel Aviv, en passant par Haïfa.

Le coût du projet est estimé à 12 milliards de shekels. Le temps de trajet est estimé à 54 minutes de Nahariya à Tel Aviv au lieu d’une heure et 40 minutes du trajet actuel. Le trajet de Haïfa à Tel Aviv, avec un arrêt à Hadera, ne prendra qu’une demi-heure.

Shlomi Heisler, président du conseil de planification, a déclaré que le projet « propulsera toute la zone métropolitaine de Haïfa vers l’avant, une connexion rapide et efficace par train électrique du cœur de la métropole au réseau de trains à grande vitesse ».

« Aujourd’hui, les voies ferrées constituent un tampon entre Haïfa et la mer, et le plan permettra à la ville de Haïfa d’être connectée à son principal atout – la mer », a-t-il ajouté.

Times of Israel.

 

Partager :