Partager :

Israël : Miss Inde, Harnaaz Sandhu, a été sacrée Miss Univers.

Selon LCI : « Quelques jours après l’édition 2022 du concours Miss-France, le monde s’est trouvé une nouvelle représentante. Il s’agit de Harnaaz Sandhu, âgée de 21 ans. Originaire d’Inde, elle a devancé ses concurrentes paraguayenne et sud-africaine et devient ainsi la 70ᵉ Miss Univers de l’histoire.

La Colombienne et la Philippine complètent, quant à elles, le top 5. Clémence Botino, Miss France 2020, a pour sa part terminé le concours dans le top 10. À 24 ans, la prétendante française avait été la première à être appelée lors de la sélection des 16 dernières candidates. »

A SAVOIR. La 70e édition du concours annuel a eu lieu pour la première fois en Israël, dans la ville balnéaire d’Eilat. Des femmes de 80 pays ont affronté dimanche soir pour remporter la couronne de Miss Univers dans la ville israélienne d’Eilat. La 70e édition du concours annuel, qui se tient pour la première fois en Israël, a composé avec la pandémie de coronavirus, et notamment l’émergence du variant Omicron.

Parmi les concurrentes figuraient Miss Maroc Kaouthar Benhalima et Miss Bahreïn Manar Nadeem Deyani, dont les pays ont normalisé leurs relations avec Israël l’année dernière. (i24News)

LE PLUS.

Selon francetvinfo.fr: « C’est une expérience qu’elle n’oubliera pas… Clémence Botino a participé à l’élection de Miss Univers 2021 depuis vendredi.  Après une prestation plus que remarquée, lors des passages en maillot de bain, en tenue de soirée et un costume national où la reine de beauté a rendu hommage à Joséphine Baker, première femme noire entrée au Panthéon, le 30 novembre dernier.

Et c’est parée de son sourire qui ne la quitte pas, visiblement très à l’aise sur la scène du concours, que Clémence Botino a été la première Miss sélectionnée, dans le groupe des 10, après avoir choisie dans le groupe des 16″.

LE PLUS. Selon francetvinfo.fr : « Bain de soleil au bord d’une piscine turquoise, séance photo dans le désert de rocaille ocre et plongée sous-marine pour voir les coraux… Depuis leur arrivée il y a une semaine à Eilat, sur les bords de la mer Rouge, pour l’élection de Miss Univers, les Miss font la promotion de la dolce vita à l’israélienne : 29 degrés à l’ombre… Dimanche 12 décembre au soir, il s’agira de succéder à Miss Mexique.  

En attendant, à la télévision, on les voit ravies, comme Miss Japon : « Je crois que ce qui m’a le plus plu ici, ce sont les gens. Nous avons reçu un accueil très chaleureux et j’ai beaucoup aimé les valeurs familiales ici. » Israël, fort d’une campagne de rappel contre le Covid très efficace depuis le mois d’août, voulait faire de cette compétition la vitrine de sa réouverture aux touristes après un an et demi de fermeture de ses frontières. Mais l’émergence du variant Omicron a obligé le pays à se refermer à nouveau.  

Miss Univers 2021 à Eilat, comme l’Eurovision en 2019 à Tel Aviv, demeure tout de même une grande opération de communication pour Israël ».

 

Partager :