Partager :

Israël était il y a quelques années le quatrième producteur de foie gras dans le monde. En août 2003, la Cour Suprême d’Israël avait interdit la production de foie gras, car « le gavage est contraire aux lois de protection des animaux ». Le gouvernement avait alors mis en place des modalités de dédommagement et de reconversion pour les producteurs de foie gras.

Le parlement israélien avait voté une « la loi d’interdiction de l’importation et de la vente de foies d’animaux qui ont subi la torture ».

L’importation pour consommation personnelle demeure autorisée.
La proposition de loi avait été approuvée à 59 voix pour, face à 10 contre. L’auteur de cette proposition de loi était Dov Lipman, député membre du parti centriste Yesh Atid, et ce dernier avait affirmé être « fier de faire partie d’une Knesset [Parlement] qui a choisi de placer les valeurs devant les intérêts et les plaisirs futiles ». Magasins et restaurants ne pourront plus présenter le fameux pâté à leurs clients. L’importation pour consommation personnelle est également interdite, mais elle demeure en fait autorisée suite à une protestation de Yair Shamir, ministre de l’Agriculture israélien.

Beaucoup de pays européens interdisent le gavage

Le gavage est à la base du débat sur le foie gras qui gagne du terrain. La Californie et Israël ne sont pas les seuls à avoir interdit cette pratique. Il en est de même dans beaucoup d’autres pays européens, dont le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la République tchèque.
La Cour Suprême d’Israël avait déclaré qu’ « à la lumière du Comité scientifique de la Commission européenne, il n’y a aucun doute que les oies souffrent ». C’est ainsi que la récente proposition de loi ajoute que « le foie gras est l’organe malade […] obtenu en gavant les oiseaux de quantités de féculents qui dépassent ce que les oiseaux avaleraient naturellement ».

Si le gavage des oiseaux fait polémique, le foie gras conserve en France un important soutien politique. La Hongrie, la Bulgarie, l’Espagne et la Belgique ne se sont pas prononcés contre le gavage, et la France va même plus loin car le foie gras y est un produit du Patrimoine culturel et gastronomique.

Partager :