Partager :

Naftali Bennett et le ministre de la Santé Nitzan Horowitz ont convenu de prolonger les restrictions de voyage édictées aux frontières d’Israël de 10 jours supplémentaires au-delà de leur date d’expiration prévue le 11 décembre, a déclaré le bureau du Premier ministre, dans un effort continu pour empêcher la propagation du variant Omicron.

Le communiqué ne mentionnait pas spécifiquement l’interdiction d’entrée aux étrangers, mais précisait que les deux hommes s’étaient mis d’accord « sur la prolongation des restrictions actuelles à l’aéroport Ben Gourion, pour 10 jours supplémentaires, à compter de ce dimanche 12 décembre 2021 à minuit ». Le moratoire sur les arrivées de touristes étrangers devait être inclus dans ces limitations.

Tous les Israéliens entrant dans le pays, y compris ceux qui sont vaccinés contre le coronavirus, continueront d’être obligés de passer un test PCR à l’aéroport Ben Gourion à leur arrivée, puis de se mettre immédiatement en quarantaine à domicile.

Les arrivants vaccinés doivent passer au moins trois jours en quarantaine puis passer un autre test PCR. Un résultat négatif autorise la sortie de quarantaine.

Ceux qui ne passent pas le deuxième test doivent rester en quarantaine pour un total de 14 jours.

Gabriel Attal (Radio J)

Partager :