Partager :

Le professeur américano-israélien Joshua Angrist recevra son prix la semaine prochaine à Washington

La semaine prochaine se tiendra à Washington, et non en Suède pour cause de pandémie, la cérémonie de remise du 53ème prix Nobel d’économie, rapporte jeudi le média israélien N12

Cette année, le prix a été attribué au professeur américano-israélien Joshua Angrist, au professeur néerlandais Guido Imbens, et au professeur canadien David Card. Ensemble, ils ont développé une approche qui a « révolutionné la recherche empirique », selon le comité Nobel. 

Le trio d’économistes a appliqué des méthodes proches de celles utilisées dans les essais en pharmacologie, « ce qui permet d’apporter de nouvelles idées sur le marché du travail et de montrer quelles conclusions peuvent être tirées d’expériences naturelles », a salué le jury. 

L’une de ces expériences a été menée dans une école à Jérusalem. Elle cherchait à évaluer le lien de cause à effet entre le nombre d’élèves par classe et les résultats scolaires de chaque enfant. 

Joshua Angrist a grandi à Pittsburgh, en Pennsylvanie, avant de partir s’installer en Israël. 

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision israélienne Channel12 mercredi soir, il a expliqué que c’est après une licence en économie qu’il a décidé de faire son aliyah. 

Il y a rencontré sa femme, Mira, avant de repartir avec elle aux Etats-Unis pour faire son doctorat à la prestigieuse école du MIT, et y enseigner.   

Le professeur Angrist a expliqué que ce prix Nobel « revient aussi à Israël ». 

« Les travaux que j’ai effectué à Jérusalem m’ont permis d’arriver là où je suis », a-t-il déclaré.

i24 News (Copyrights).

Partager :