Partager :

La Knesset approuve les peines minimales pour détention et trafic d’armes illégales.

Pour lutter contre la criminalité croissante, en particulier dans les communautés arabes, la Knesset a adopté ce mardi matin un projet de loi imposant des peines minimales pour possession et trafic d’armes à feu illégales. 

Selon un rapport de la Knesset de 2020, 400 000 armes illégales circulent en Israël, la grande majorité dans les communautés arabes, qui ont connu une recrudescence de la violence ces dernières années, tirée principalement par le crime organisé.

Le projet de loi, proposé par le député Sharren Haskel (parti Nouvel espoir), a passé ses deuxième et troisième lectures lors d’une session nocturne au parlement.

La loi a été adoptée à la majorité de quatre voix après le rejet de toutes les objections. Le projet de loi édicte une disposition temporaire selon laquelle les personnes reconnues coupables de possession et de trafic d’armes à feu illégales se verront infliger une peine minimale équivalant au quart de la peine maximale pour le crime.

Gabriel Attal (Radio J).

Partager :