Partager :

Le cancer du sein dépendrait de l’hormone œstrogène chez les femmes ménopausées en surpoids.

Les chercheurs israéliens du Centre médical Hadassah à Jérusalem ont déclaré avoir trouvé le mécanisme qui contribue à la progression du cancer du sein chez les femmes en surpoids.

Des études antérieures avaient montré que plusieurs types de cancer étaient directement affectés par l’obésité, y compris le cancer du sein, qui dépend de l’hormone œstrogène chez les femmes ménopausées.

« Dans cette nouvelle étude, nous avons pu caractériser l’un des mécanismes de progression accrue du cancer du sein chez les patientes en surpoids, un phénomène croissant dans les pays occidentaux », a déclaré le professeur Tamar Peretz, clinicien impliqué dans l’étude dirigée par le professeur Michael Elkin.

M. Elkin a récemment reçu une subvention du Fond israélien de recherche sur le cancer pour mettre à bien la recherche.

En Israël, une femme sur neuf développera la maladie au cours de sa vie. Plus de 3000 femmes sont diagnostiquées chaque année en Israël, et quelque 700 femmes meurent chaque année d’un cancer du sein, rapporte un communiqué du centre de recherche d’Hadassah.

En outre, la diversité des origines culturelles des femmes en Israël montre que la maladie est davantage diagnostiquée chez les femmes des pays occidentaux que chez celles des pays orientaux.

i24News (Copyrights).
Partager :