Partager :

Israël et la Grande-Bretagne ont signé à Londres un traité de défense valable pour la prochaine décennie, promettant un engagement commun pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire, ainsi qu’une coopération sur des questions liées à la cybersécurité.

L’accord a été annoncé par le chef de la diplomatie israélienne, Yaïr Lapid, et son homologue britannique, Liz Truss.

Il s’agit d » »un nouveau plan stratégique pour la prochaine décennie couvrant la cybersécurité, la technologie, le commerce et la défense », ont-ils déclaré dans un article conjoint publié lundi par le Daily Telegraph.

Les deux pays « travaillent jour et nuit pour empêcher le régime iranien de devenir une puissance nucléaire », ont-ils par ailleurs souligné, tandis que les négociateurs sur le nucléaire iranien se retrouvent lundi à Vienne.

Les deux nations vont également coopérer « plus étroitement » pour se défendre dans le cyberespace, l’Etat hébreu représentera un cyber-partenaire de premier plan pour le Royaume-Uni avec un accès préférentiel au marché britannique.

« Notre partenariat nous maintiendra à la pointe de la révolution technologique », ont ajouté les responsables gouvernementaux.

Yaïr Lapid s’est envolé dimanche vers l’Europe, pour s’entretenir lundi avec le Premier ministre britannique Boris Johnson et mardi avec le président français Emmanuel Macron.

i24 News (Copyrights).

Partager :