Partager :

Certaines compagnies aériennes, dont Qatar Airways (la compagnie israélienne El Al n’a rien signalé), font état de peinture craquelée sur certains de leurs Airbus A350. Des défauts qui tiennent à la difficulté à faire adhérer la peinture sur les matériaux composites, plus que sur l’aluminium.

Sur les clichés, la peinture est craquelée, bosselée, laissant même apparaître le matériau du fuselage qu’elle est censée recouvrir. Des photographies publiées lundi 29 novembre par Reuters révèlent des problèmes de peinture concernant certains A350. Selon l’agence de presse, Qatar Airways aurait cloué au sol 20 appareils sur 53 pour examiner ces défauts, et au moins cinq autres compagnies aériennes seraient confrontées aux mêmes difficultés. Des problèmes d’autant plus étonnants qu’ils concernant le dernier-né d’Airbus, mis en service en 2015. (/www.usinenouvelle.com)

LE PLUS. IsraelValley a été informé par une agence de presse professionnelle qu’Airbus Défense a signé un accord avec Israel Aerospace Industries. Il s’agit d’un accord dans le domaine de la surveillance maritime. Très peu de détails ont été transmis à la presse par les sociétés impliquées par cet accord.

Airbus Defence and Space est l’une des trois divisions du groupe Airbus, spécialisée dans les avions militaires, les drones, les missiles et les lanceurs spatiaux et satellites artificiels. Elle est créée en 2014 par la fusion de plusieurs entités existantes.

A SAVOIR. IsraelValley ne peut pas transmettre d’informations confidentielles sur ce deal car le sceau du secret prédomine dans ce secteur.

 

Partager :