Partager :
L’aéronautique, liée aux besoins de la défense nationale, a suscité des développements technologiques aux applications civiles.
L’Arava, le premier avion civil produit en Israël, a été suivi par le Westwind, avion à réaction pour PDG.
Des satellites de conception et de fabrication locales ont été lancés par les Industries aéronautiques d’Israël en collaboration avec l’Agence spatiale d’Israël. Amos (1), un satellite de télécommunications fabriqué en Israël, a été mis en orbite par la fusée européenne Ariane.
Israël développe, fabrique et exporte une grande variété de produits dans ce domaine dont des systèmes d’affichage, des ordinateurs aéronautiques, des systèmes d’instrumentalisation et des simulateurs de vol ; il est au premier rang dans le monde pour la technologie et la production de planeurs télécommandés.
(1) Thales Alenia Space a signé en 2008 un contrat de coopération avec Israël Aerospace Industries (IAI) pour fournir les sous-systèmes de communication radio fréquence du satellite Amos-4.
Lancé en 2012, ce satellite permettra à l’opérateur israélien Spacecom « d’accroître sa capacité dans les bandes de fréquence Ku (pour la télévision en direct) et Ka (pour le multimédia) pour fournir des services de haute qualité dans les domaines de la communication et de la diffusion en Israël et à l’international ». Amos-4 sera fabriqué par la division Systèmes Missiles et Espace de IAI. Ce nouveau contrat fait suite au partenariat de longue date entre Thales Alenia Space (coentreprise entre Thales à 67 % et Finmeccanica à 33 %) et Israël Aerospace Industries, avec Amos-1, Amos-2 et le récent lancement de Amos-3.
Le colonel Ilan Ramon, premier astronaute israélien, disparu avec ses six homologues américains à bord de la navette spatiale Co
Partager :