Partager :

Buffett perd toujours lourdement sur l’investissement de Teva. Berkshire Hathaway connaît une baisse estimée à 350 millions de dollars « sur papier » sur son investissement dans Teva. (HEREZ)

HISTORIQUE EN 2018.

Berkshire Hathaway, la holding de l’investisseur américain Warren Buffett, a pris une participation dans le géant israélien des médicaments génériques Teva malgré les difficultés que rencontre celui-ci. La position pour un montant de 358 millions de dollars représente quelque 19 millions de titres. Teva, qui est cotée à Wall Street, décollait sur cette nouvelle, prenant plus de 8% à 20,90 dollars dans les échanges électroniques suivant la clôture de séance.

Teva est en pleine restructuration et avait annoncé la semaine dernière une perte nette de plus de 16 milliards de dollars pour son exercice 2017 en raison d’importantes dépréciations d’actifs et d’effets fiscaux liés à la réforme fiscale entrée en vigueur aux Etats-Unis. A côté des génériques, Teva détient quelques marques propres, dont le Copaxone, un traitement contre la sclérose en plaques qui représente environ un quart de son chiffre d’affaires.

Mais il a essuyé un rude coup début octobre quand le régulateur américain des médicaments, la FDA, a approuvé la commercialisation d’une version générique. La pression sur les prix des génériques, les difficultés du Copaxone et à la restructuration vont se traduire par une baisse d’activité cette année, avait par ailleurs prévenu le groupe. Il prévoit de supprimer 14.000 emplois sur deux ans soit un quart de ses effectifs et de fermer plusieurs sites aux Etats-Unis, en Europe et en Israël.

GLOBES EN NOVEMBRE 2021 :

This is the first time that Berkshire Hathaway has sold Teva shares since building a position in the Israeli pharmaceutical company in late 2017 and early 2018.

Warren Buffett’s Berkshire Hathaway sold 460,000 Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (NYSE: TEVA; TASE: TEVA) shares in the first quarter of 2020. This is the first time that Berkshire Hathaway has sold Teva shares since building a position in the Israeli pharmaceutical company in late 2017 and early 2018.

Following the sale, Berkshire Hathaway is left with 42.8 million Teva shares (about 3.9% of Teva’s shares in full dilution). At the end of the first quarter of 2020, the shares were worth $364 million, but Teva’s recovery since then has brought their value up to $480 million.

In the first quarter of 2020, Teva’s share price ranged between $6.65 and $13.45 so that the average price was $10.26. Berkshire Hathaway is not required to publish at what price it sold the shares but assuming the shares were sold at close to the average price that would make them worth just $4.7 million.

In any event, it is likely that the shares were sold for less than they were bought. During the period that Berkshire Hathaway built up its Teva stake, the share price moved between a range of $11.50 and $25.

Published by Globes, Israel business news – en.globes.co.il – on May 16, 2020

Partager :