Partager :

Les hommes ont toujours souhaité connaître l’avenir et deviner les signes qui viendraient du ciel. Les Chinois connaissent le livre divinatoire des Yin, les Grecs accordaient une place aux oracles et aux nombres et Cicéron a dressé un tableau très complet des pratiques des Romains de son époque.
Le cas des Juifs est plus complexe, car si se trouvent dans la Bible de nombreuses interdictions de l’interdiction itérative, la superstition et l’attrait de la Magie ont existé au cours des siècles dans le monde hébraïque. Les Juifs ont aussi côtoyé les Babyloniens spécialistes de l’observation des Astres, lors de l’exil, ce qu’il leur a donné une connaissance dans ce domaine.
Aussi, il a existé une « divination juive » qu’on peut, par exemple, retrouver dans la Bible lorsque Daniel interprète le rêve de Nabuchodonosor

Le livre « La divination juive. Magie et tradition » est le fruit de longues recherches dans les bibliothèques, mais aussi auprès de praticiens ou d’héritiers de praticiens et il permet d’avoir entre les mains un ouvrage scientifique sur un sujet qualifié souvent d’ésotérique.

L’ouvrage du Docteur David Rouach comprend quatre parties.

  1. La nature et les principes de la divination juive à partir des textes bibliques, talmudiques et kabbalistiques.
  2. Les procédés de la divination (cléromancie, oniromancie, physiognomancie, omens, onomancie et nécromancie).
  3. La divination juive à travers ses pratiques contemporaines.
  4. Les nombreuses similarités qui existent entre les pratiques juives et musulmanes.

Rouach David est un médecin, docteur es lettres et sciences humaines et anthropologue français spécialiste des pratiques magiques et supersticieuses juives et musulmanes en Afrique du Nord.
Il a écrit une dizaine d ‘ouvrages,en particulier sur l’art berbère, l’Art d’Afrique et sur le judaïsme en terre d’Islam.

Pour lire le livre, cliquez sur le lien.

Partager :