Partager :

Les salaires des soldats de Tsahal vont augmenter de 50%.

Israël a annoncé ce mardi une augmentation de salaire de 50 pour cent pour les soldats de Tsahal à partir de 2022 suite aux critiques de l’establishment de la défense sur le mince salaire des troupes. L’annonce des ministères de la Défense et des Finances est intervenue à la suite d’une réaction publique majeure contre l’armée à propos de la stagnation des salaires des soldats de rang inférieur tandis que les retraites des officiers de carrière à la retraite sont régulièrement augmentées.

« Nous prenons aujourd’hui une décision qui rendra justice à ceux qui servent, un coup de pouce majeur qui aura une importance pour le renforcement des forces de Tsahal et la continuation [de l’armée] en tant qu’armée populaire », a déclaré le ministre de la Défense Benny Gantz. Il s’agit de la première augmentation de salaire pour les soldats israéliens en plus de cinq ans. Les soldats israéliens ne reçoivent techniquement pas de salaire, mais perçoivent des « frais de subsistance » qui sont bien inférieurs au salaire minimum de 5 300 shekels (1 514 euros). Les unités de première ligne, qui sont les mieux payées, reçoivent actuellement 2 032 NIS (580 euros) par mois. Les soldats des unités administratives ne reçoivent que 823 shekels par mois. À la suite de l’augmentation de salaire, qui devrait entrer en vigueur en janvier 2022, les unités de première ligne recevront 3 048 shekels et les unités administratives 1 235 NIS shekels. Le ministre des Finances Avigdor Liberman a déclaré dans un communiqué que l’augmentation de salaire était un « signe d’appréciation et de reconnaissance pour le service de Tsahal ».

Gabriel Attal

Partager :