Partager :

L’Allemagne et Israël viennent de créer un forum commun pour travailler à la promotion de l’utilisation de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique dans les soins de santé.

Il s’agit d’un projet de trois ans qui va réunir des experts et des start-ups des deux pays. Objectif de la coopération : développer conjointement des solutions d’intelligence artificielle dans le secteur de la santé et des soins.

C’est le ministère fédéral allemand de la santé qui est à l’origine de cette nouvelle initiative germano-israélienne. Un projet qui bénéficie par ailleurs de l’appui du Réseau européen de leadership (Elnet).

« Aujourd’hui, il est plus clair que jamais que les pays dotés d’un systèmes de santé publique solide sont mieux protégés en temps de crise », a déclaré Nitzan Horowitz. Le ministre israélien de la santé s’est rendu la semaine dernière en Allemagne pour inaugurer le nouveau partenariat.

A Berlin, le ministre n’a pas manqué de faire l’éloge du système de santé publique de son pays. Celui-ci« a sauvé de nombreuses vies dans la lutte contre le corona », selon lui. Pour rappel, Israël est l’un des premiers pays au monde à avoir vacciné massivement sa population contre le coronavirus.

Cette collaboration avec l’Allemagne « offre la possibilité d’améliorer le système de santé des deux pays sur le long terme », s’est par ailleurs félicité M. Horowitz.

Le secteur allemand de la santé est en pleine transformation numérique, avec une pénurie croissante de personnel médical qualifié et un besoin urgent de faire face à l’évolution démographique.

« Nous pouvons apprendre beaucoup les uns des autres, non seulement en matière de numérisation, mais aussi en ce qui concerne le succès de nos campagnes de vaccination », a pour sa part souligné le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn.

« L’exemple d’Israël devrait être suivi. Le pays a montré au monde entier l’importance de la vaccination », a-t-il ajouté.

Ces dernières années, Israël est devenu l’un leaders mondiaux en matière de numérisation des soins de santé et d’utilisation de l’intelligence artificielle dans des domaines connexes tels que l’imagerie médicale.

En outre, ses start-up spécialisées dans l’e-santé ont été parmi les plus en pointe dans le développement d’algorithmes pour la détection précoce des maladies et leurs diagnostics médicaux.

Selon un rapport de Start-up Nation Central, les investissements dans les entreprises israéliennes de santé numérique ont dépassé 1 milliard de dollars au cours des six premiers mois de cette année.

Source : Le Big Data 

Partager :