Partager :

Flytrex, la startup israélienne qui travaille avec Walmart, Chili’s et d’autres dans le cadre de projets pilotes pour un service de livraison par drone ciblant les consommateurs des banlieues, a obtenu 40 millions de dollars de financement pour continuer à développer son matériel et ses logiciels, ainsi que d’autres partenariats commerciaux, dans l’attente de l’accord des autorités réglementaires pour étendre son service à d’autres marchés aux États-Unis.

Alors que d’autres entreprises, comme Amazon, envisagent de créer leurs propres services de drone, Flytrex affirme que son pilote de drones en Caroline du Nord est le plus grand de son genre pour le moment. Mais ce n’est que le début d’un plus grand service de livraison et d’une plus grande flotte que Flytrex espère construire, en adoptant l’approche consistant à faire certifier ses drones par la Federal Aviation Administration (FAA) en tant qu’avions commerciaux.

« Nous estimons que nous aurons l’approbation nationale d’ici le premier semestre de l’année prochaine », a déclaré Yariv Bash, cofondateur et PDG de Flytrex, dans une interview. « Nous sommes dans le processus avec la FAA, que nous avons commencé il y a plus d’un an ». La première partie de ses efforts a consisté à prendre part au programme pilote d’intégration des UAS (IPP) (UAS : système d’aéronef sans pilote, ce qui inclut les drones) qui s’est terminé en octobre 2020″

Les 40 millions de dollars ont été apportés par OurCrowd, Benhamou Global Ventures (BGV), btov et BackBone Ventures. Il y a aussi M. Gadowski, fondateur et président de Delivery Hero, un acteur majeur de la livraison de nourriture en ligne dans le monde entier grâce à des moyens de transport terrestres.

Les services actuels de livraison des vélos et des véhicules à quatre roues commencent tout juste à comprendre l’économie unitaire positive de la prestation de services dans les zones urbaines denses, mais cette formule ne fonctionne pas dans des zones résidentielles plus étendues, comme les banlieues – surtout lorsque la cargaison, selon les mots de Bash, « n’est qu’un burrito à 5 dollars ». Flytrex pense que, dans ces cas-là, la solution réside dans un système de drones qui se déplacent, sont gérés à distance et déposent la cargaison, quelle qu’elle soit, dans l’arrière-cour du client.

L’opportunité est énorme sur un marché comme celui des États-Unis, où environ deux tiers de la population vit dans des zones suburbaines. « Les grandes villes, où la livraison à la demande s’est jusqu’à présent concentrée, sont essentiellement une niche », a déclaré M. Bash.

« Nous nous sommes engagés à soutenir les entreprises qui ont le potentiel de changer la vie des gens pour le mieux, et l’impact de Flytrex sur les détaillants et les consommateurs correspond parfaitement à cette mission », a déclaré Eran Barkat, associé chez BRM Group, dans un communiqué. « Les drones jouent un rôle clé dans la révolution de la livraison du dernier kilomètre pour les communautés du monde entier, et nous sommes ravis de soutenir l’équipe de Flytrex qui porte l’avenir de la livraison de nourriture et de produits ménagers vers de nouveaux sommets. »

Source :Techcrunch & Israël Valley

Partager :