Partager :

Le prix des logements en Israël a augmenté de 10% par rapport à 2020 et devrait continuer d’augmenter.

Le prix du logement en Israël a augmenté de près de 10% au cours de l’année écoulée, selon les chiffres publiés lundi, le ministre des Finances Avigdor Liberman prédisant qu’ils augmenteront encore plus d’ici la fin de l’année. Les chiffres du Bureau central des statistiques ont montré qu’au cours de l’année dernière, les prix des logements ont augmenté de 9,9%.

S’adressant à une convention de l’Association des évaluateurs immobiliers en Israël, tenue à Eilat, Liberman a déclaré que les prix auraient augmenté de plus de 10% d’ici la fin de 2021. Le ministre a affirmé que cinq éléments influent sur les prix des logements, dont deux – le taux d’intérêt préférentiel et les coûts du fret maritime – échappent au contrôle du gouvernement. Les trois autres – la demande, l’offre et la planification – sont des domaines où, selon lui, la politique gouvernementale a « battu des records cette année ». Liberman a précisé qu’avec l’approbation du budget de l’État au début du mois, l’écart entre l’offre et la demande sur le marché du logement sera comblé « d’ici trois à quatre ans ».

Gabriel Attal

Partager :