Partager :

Un partenariat créé pour stimuler la recherche en médecine en Israël a choisi 11 projets multidisciplinaires qui recevront un financement de quelque 32 millions de shekels (8.5 millions d’euros), rapporte le Times of Israel. 

Les programmes utiliseront des algorithmes avancés et l’intelligence artificielle pour traiter le cancer du sein et la maladie de Crohn, le séquençage et l’analyse génomique pour la découverte de nouveaux gènes de maladies et les traitements de maladies rares.

L’Israel Precision Medicine Partnership (IPMP), lancé en 2018, vise à étendre la recherche personnalisée en médecine de précision en soutenant des études qui devraient conduire à une meilleure compréhension des maladies et faire progresser la mise en œuvre de nouveaux soins.

La durée de chaque projet peut aller jusqu’à quatre ans.

« Nous avons reçu une fois de plus une multitude de propositions de recherche exceptionnelles qui reflètent de la profondeur de la science et de l’esprit de collaboration entre les chercheurs et les médecins en Israël, ainsi qu’entre les universités, les hôpitaux et les fonds de santé », a déclaré le professeur Yuval Dor, chef de la division Sciences de la vie et médecine de l’ISF (l’Israel Science Foundation qui gère l’IPMP), dans un communiqué.

En mai 2020, 16 projets ont été sélectionnés pour recevoir 60 millions de shekels (14 millions d’euros) de subventions, et 14 équipes ont été choisies l’année précédente pour la première cohorte, également avec un budget de 60 millions de shekels (16 millions d’euros).

i24News (Copyrights).

Partager :