Partager :

Le gouvernement sud-africain a annoncé dimanche qu’il ne soutenait pas la décision de l’actuelle Miss Afrique du Sud de participer au concours annuel de Miss Univers, qui aura lieu en décembre en Israël.

La candidate Lalela Mswane, récemment couronnée, a reçu des pressions pour qu’elle boycotte le concours, à cause des « atrocités commises par Israël contre les Palestiniens », selon le ministère sud-africain des Arts et de la Culture.

Mais les organisateurs locaux du concours de beauté ont estimé que Lalela Mswane devait y participer

« Il s’est avéré difficile de persuader les organisateurs du concours Miss Afrique du Sud de reconsidérer leur décision de participer au concours Miss Univers », indique un communiqué du ministère.

En conséquence, le gouvernement « retire son soutien » suite à « l’intransigeance » des organisateurs.

Le 70e concours de Miss Univers se tiendra dans la ville balnéaire d’Eilat dans le sud Israël, le 12 décembre en présence notamment de la chanteuse israélienne et star internationale Noa Kirel.

« Je suis tellement excitée et honorée de me produire pendant le concours de Miss Univers », a déclaré Noa Kirel. « En croyant en elles-mêmes et en poursuivant sans crainte leurs rêves, ces femmes du monde entier véhiculent les valeurs de Miss Univers, et j’ai hâte de partager ce moment de célébration avec elles sur cette scène mondiale, » a-t-elle poursuivi.

Le concours de cette année mettra en vedette Miss Émirats arabes unis et Miss Maroc, deux pays avec lesquels Israël a normalisé ses relations dernièrement.

Ce sera la première fois qu’une Miss Émirats arabes unis participera à la compétition et Miss Maroc reviendra dans la compétition pour la première fois depuis plus de quatre décennies.

Partager :