Partager :

L’ambassadrice américaine à l’ONU va faire sa 1ere visite en Israël la semaine prochaine.

L’ambassadrice américaine auprès de l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, se rendra en Israël la semaine prochaine aux côtés de son homologue israélien, Gilad Erdan.

Ce sera la première visite en Israël de Thomas-Greenfield, qui devrait rencontrer le président Isaac Herzog, le ministre des Affaires étrangères, Yair Lapid, le ministre de la Défense, Benny Gantz et d’autres responsables, selon Ynet.

Thomas-Greenfield a rencontré le chef du gouvernement Naftali Bennett à New York fin septembre, lorsqu’il s’est adressé à l’Assemblée générale des Nations Unies.

Elle a toujours défendu Israël à l’ONU depuis qu’elle a pris ses fonctions plus tôt cette année, et a critiqué le Conseil de sécurité de l’ONU pour sa focalisation disproportionnée sur Israël.

Gabriel Attal. Radio J (Copyrights)

L’ambassadrice américaine à l’ONU fustige le conseil de sécurité pour sa focalisation disproportionnée sur Israël

L’ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies, Linda Thomas-Greenfield, a profité de la session mensuelle du Conseil de sécurité de mardi sur le Moyen-Orient pour reprocher à l’organisme de se concentrer de manière disproportionnée sur le conflit israélo-palestinien. Elle a également condamné les récentes violences des résidents des implantations contre les Palestiniens et a exhorté Israël à enquêter sur eux. « Ce conseil consacre beaucoup de temps au conflit israélo-palestinien, ce qui est à la fois compréhensible et conforme à l’agenda. Mais bien trop souvent, la substance de ces discussions est presque entièrement centrée sur la critique d’Israël et les contre-attaques », a-t-elle affirmé. « J’espère sincèrement qu’à l’avenir, les membres du conseil feront de leur mieux pour adopter une approche plus équilibrée. En outre, il existe d’autres pays et situations dans la région qui méritent l’attention du Conseil de sécurité et ne doivent pas être négligés. »

Gabriel Attal

Partager :