Partager :
Succès pour l’équipe de 15 étudiants de la Faculté d’ingénierie de l’Université de Tel-Aviv, qui vient de remporter trois prix lors de la compétition internationale Roboboat en Floride, pour le bateau qu’ils ont entièrement planifié et réalisé, premier robot voilier autonome israélien.

Sail Il montage

SAIL-IL, une équipe composée de 15 étudiants et étudiantes des Ecoles de génie électrique et génie mécanique de la Faculté d’ingénierie de l’UTA, qui a conçu et construit le premier bateau autonome israélien, a récolté prix et compliments lors de la prestigieuse compétition internationale, où elle a été le premier groupe représenter Israël, parmi une quinzaine de grandes universités du monde entier, dont le Georgia Institute of Technology, l’Université de Louisiane et l’Embry-Riddle Aeronautical  University.

Compétition en ligne

La compétition internationale Roboboat est organisée depuis 13 ans par l’association RoboNation et permet aux plus grandes universités du monde de concourir pour la conception et le développement de bateaux autonomes. Elle a lieu tous les ans en Floride. Cette année, en raison de la pandémie, elle s’est déroulée en ligne. Les équipes ont dû préparer un rapport de conception technique de niveau professionnel, détaillant le processus de développement du bateau, les prises de décisions stratégiques, ainsi que des vidéos expliquant le fonctionnement des systèmes du bateau et leur processus de développement. Les participants ont également dû développer un site internet dédié au projet.

Après une longue soirée de présentations des projets, les lauréats ont été annoncés, le groupe SAIL-IL remportant des prix dans trois catégories: première place pour le système de propulsion du bateau, troisième place pour la stratégie et l’exécution, un prix spécial pour l’utilisation de modèles et de simulations et leur application sur le terrain, ainsi qu’un prix en espèces d’une valeur de 1 300 dollars.

Sail IL shoval nadav« La compétition n’a pas été facile et le parcours a été long et semé de défis. Il a fallu des heures de recherche et de développement de la part de nos équipes pour développer et modéliser les meilleurs systèmes pour le bateau. Des expérimentations étape par étape ont été réalisées dans les laboratoires et sur le terrain, au Parc Hayarkon et sur d’autres sites. Les prix que nous avons gagné ne représentent qu’une petite de la satisfaction que nous éprouvons. La fierté et la réalisation du rêve et de l’objectif que nous nous sommes fixés il y a 12 mois sont particulièrement émouvants. Pour une nouvelle équipe qui a tout commencé à partir de zéro, nous avons gagné le gros lot. Tous les étudiants du groupe qui ont participé au projet ont gagné des capacités d’ingénieurs expérimentés que toute entreprise rêverait d’acquérir », ont déclaré Shoval Ben-Shushan et Nadav Sholev qui ont crée le groupe et l’ont mené à la victoire.

Ils souhaitent à présent remercier tous les membres de l’équipe : le coordinateur, Jordan Peer, Ziv Yosef et Omri Drori (structure du bateau), Nadav Porat et Gilad Zeevi (contrôle et propulsion), Ido Nahum et Hagai Konkol (visualisation par ordinateur), Lin Harrush et Linor Pohis (communications), Raz Shaked et Matan Hoshkover (drône autonome), Daniela Shabat et Mor Berkman (capteurs), ainsi que Danny Berko et Jacob Fainguelernt (coordinateurs de projets de la Faculté d’ingénierie). Les membres du groupe recrutent actuellement les étudiants qui dirigeront le projet l’année prochaine.

Le business plan du bateau a été développé dans le cadre du cours « Du projet à la startup », du Centre d’entrepreneuriat de l’Université de Tel Aviv par Yair Sakov, fondateur et directeur du centre, et en collaboration avec le mentor du groupe dans le cadre du cours Eti Finkelstein. Le cours aux étudiants en ingénierie de faire passer leur projet au niveau supérieur, d’élaborer un plan d’affaires, de le présenter aux investisseurs et de lancer le processus de recrutement de fonds pour monter une start-up.

 

Photos: 

1. Le bateau et l’ensemble de l’équipe.

2. Nadav Sholev et Shoval Ben-Shushan après l’annonce des prix.

(Crédit: Université de Tel-Aviv)

Partager :