Partager :

EDITORIAL. COUP DE COEUR. IsraelValley a eu l’occasion de rencontrer plusieurs fois (la dernière fois à la Knesset) la Ministre israélienne Pnina Tamano (1). Tout le monde politique le reconnait : « Elle est vraiment brillante et efficace ».

Pnina Tamano connait parfaitement les arcanes de la politique israélienne et n’hésite jamais à défendre les juifs Ethiopiens. Quitte à être brutale. Son regards sur les juifs de France qui émigrent en Israël est très positif. Son écoute attentive est permanente. Ce qui est assez rare dans le monde politique du pays…

(1) Pnina Tamano-Shata, née à Wuzaba en Éthiopie, est avocate, journaliste et femme politique israélienne. Membre du parti politique Yesh Atid et Hosen L’Yisrael, elle est députée à la Knesset de 2013 à 2015 et depuis 2018. (Youval Barzilaï)

A SAVOIR. La ministre israélienne de l’Intérieur Ayelet Shaked et la ministre de l’Alyah et de l’Intégration Pnina Tamano-Shata ont convenu ce mardi qu’ils travailleraient pour accélérer l’alyah de 5 000 Juifs éthiopiens en attente à Addis-Abeba à la lumière de l’aggravation de la situation dans ce pays africain, selon Walla.

Bien qu’un plan soit en cours de préparation, on ne sait pas s’il est nécessaire pour le moment, car des sources de sécurité israéliennes ont affirmé que la situation actuelle en Éthiopie au milieu de l’escalade en cours avec le Tigré ne s’est pas détériorée au point de nécessiter une évacuation d’urgence. Les médias israéliens ont rapporté lundi qu’une crise se préparait avec Tamano-Shata à propos du retard persistant dans le transfert des Juifs d’Éthiopie restants en Israël, en raison des affirmations selon lesquelles elle ne resterait pas au gouvernement si aucune mesure n’était prise.

Cependant, un document classifié compilé par le Conseil de sécurité nationale et divulgué dimanche a affirmé qu’il n’est pas clair dans quelle mesure les Juifs restants sont effectivement juifs et dans quelle mesure ils sont réellement en danger. Le document ajoute que les amener en Israël sans enquête appropriée pourrait être une erreur démographique et qu’une opération de sauvetage pourrait créer des tensions avec les autorités éthiopiennes. Dimanche, le Haaretz a révélé qu’Israël avait déjà transporté par avion des dizaines d’Éthiopiens hors du pays déchiré par la guerre, mais a ensuite appris qu’ils n’étaient pas, en fait, juifs.

Gabriel Attal

Partager :