Partager :
Elsevier, le plus grand éditeur universitaire du monde, a publié cette semaine le classement annuel établi par l’Université de Stanford, qui recense les 100 000 chercheurs dont les articles figurent parmi les 2% les plus cités dans le monde, et sont donc considérés comme les meilleurs leurs domaines internationalement. L’Université de Tel-Aviv arrive à la première place des universités israéliennes avec 394 chercheurs.

13 chercheurs dans les 50 premiers, 180 dans les 100 premiers.

Selon le prestigieux classement, 13 chercheurs de l’Université de Tel-Aviv sont classés parmi les 50 meilleurs dans le monde dans leur domaine, et 180 parmi les 100 premiers.

Le Prof. Noga Alon de l’Ecole des sciences informatiques de l’UTA occupe la première place dans le monde dans son domaine. Les Prof. Ariel Rubinstein et Itzhak Gilboa, spécialistes en théorie des jeux de l’Ecole d’économie sont à la 5e et 6e places, le Prof. Jiska Cohen-Mansfield de l’Ecole de santé publique, expert en gériatrie, à la 7e place et le Prof. David Schmeidler de l’Ecole de mathématiques et de la Faculté de Gestion à la 10ème place.

Le Prof. Noga Alon a récemment remporté, avec le Prof. Yossi Mattias, le prestigieux prix Kanellakis de l’ACM (Association of Computer Machinery) pour ses travaux révolutionnaires posant les bases des algorithmes de streaming (envoi de contenu en direct), et le développement d’applications pour l’analyse des mégadonnées (Big Data). Les Prof. Itzhak Gilboa, Cohen-Mansfield et Schmeidler avaient été classés respectivement à la 6e et 12e place au monde dans leur domaine dans le classement de Stanford en 2020. Tous les trois sont donc montés dans l’index cette année.

Les Facultés des sciences de la vie, de médecine, des sciences exactes et d’ingénierie sont particulièrement présentes dans le classement, le domaine le plus représenté étant celui de la médecine clinique avec 139 chercheurs sur la liste des meilleurs dans le monde, suivie par la physique et l’astronomie avec 59 chercheurs, les technologies de l’information et de la communication avec 36 chercheurs et l’ingénierie avec 35.

Sources et copyrights. le site de l’Association française de l’Université de Tel-Aviv

Partager :