Partager :

Le 11 novembre 1918 s’achevait le terrible conflit de la Première guerre mondiale, qui a coûté la vie à plus d’un million et demi de personnes en France. Cette date est désormais une journée nationale en France, en mémoire de cette Armistice et en hommage à tous les « morts pour la France », lors de conflits passés ou actuels. (Communiqué officiel).

A cette occasion, l’Ambassade de France en Israël et le Consulat général de France à Haïfa organisent une séquence commémorative structurée en trois temps :

 

  • Une cérémonie à Haïfa le 10 novembre 2021, au cimetière britannique de Khayat Beach, abritant les tombes de plusieurs soldats français tombés au cours de la Première guerre mondiale.

 

  • Une cérémonie à Akko le même jour, au Carré Caffarelli des anciens combattants. Ce site historique fut érigé à la mémoire du général Louis de Caffarelli ainsi qu’à celle de sept de ses compagnons tombés lors du siège de Saint Jean d’Acre en 1799, lors de la campagne de Syrie menée par Napoléon Bonaparte. La cérémonie sera marquée par la présence du maire d’Akko, M. Simon Lankry, d’un détachement des cadets de la marine israélienne et de l’orchestre municipal d’Akko. Elle sera suivie d’une réception à la Citadelle.

 

  • Une cérémonie à la Résidence de France à Jaffa, le 11 novembre 2021. S. E. M. Eric Danon, Ambassadeur de France en Israël, accueillera à sa Résidence plusieurs autorités civiles et militaires israéliennes, ainsi que des représentants de la communauté française et internationale (ambassadeurs et attachés militaires). La cérémonie officielle sera notamment marquée par le dépôt d’une couronne par l’Ambassadeur de France, un In Memoriam en hommage aux civils et militaires morts pour la France, l’interprétation des hymnes français, israélien et européen et la lecture de textes par les élèves de plusieurs établissements scolaires français d’Israël.

 

 

Partager :