Partager :

Les ministères de la défense de Chypre et d’Israël ont signé jeudi dernier un accord interétatique pour l’installation d’un système de surveillance.

Le porte-parole du ministère de la défense chypriote, Christos Pieris, a déclaré que le système sera utilisé pour la surveillance électronique de la ligne verte, qui est la zone tampon entre les zones occupées par les Turcs et les zones contrôlées par le gouvernement de l’île.

Selon un communiqué de presse du ministère de la Défense, la signature de l’accord a eu lieu dans le cadre d’une visite que le brigadier-général (res.) Yair Kulas, directeur de la direction de la coopération internationale en matière de défense du ministère israélien de la Défense (SIBAT), a effectuée au ministère.

Le communiqué de presse note que Kulas a rencontré le secrétaire permanent du ministère de la Défense, Andreas Louca. Les deux responsables ont discuté de questions concernant les relations entre les deux pays dans le domaine de la défense et de la sécurité et des moyens de renforcer leur coopération.

Interrogé sur le système qui sera installé, M. Pieris a déclaré qu' »il s’agit d’un système de surveillance électronique qui nous fournira des images 24 heures sur 24. Il sera installé à différents endroits de la Ligne verte ». Il a ajouté que le système aidera à la préparation opérationnelle de la Garde nationale et facilitera le travail d’autres services de la République, comme la police et les pompiers.

Il permettra par exemple de lutter contre la contrebande et l’immigration clandestine, tandis que des informations seront données immédiatement lorsque des incendies se déclareront à proximité, a-t-il ajouté.

M. Pieris a indiqué que l’installation du système commencera bientôt et qu’elle sera terminée dans environ trois ans. Il a précisé qu’une fois les travaux terminés à un certain endroit, le système commencera à fonctionner à cet endroit.

Le coût du projet s’élève à 27,5 millions d’euros, a-t-il ajouté et M. Pieris a également déclaré que le personnel qui sera formé pour manipuler le système a déjà été choisi.

Chypre est divisée depuis 1974, date à laquelle les troupes turques ont envahi et occupé 37 % de son territoire.

Source : In Cyprus PhileNews & Israël Valley

Partager :