Partager :

L’égérie du mouvement des jeunes pour le climat, la Suédoise Greta Thunberg a qualifié vendredi la conférence des Nations Unies COP26 à Glasgow d' »échec ».

« Ce n’est pas un secret que la COP26 est un échec », a-t-elle lancé à plusieurs milliers d’enfants, adolescents et jeunes adultes venus manifester pour appeler à l’action contre le dérèglement climatique, en qualifiant la conférence de « célébration du ‘business as usual’ et du blabla ».

« Nos leaders ne montrent pas le chemin, voici à quoi ressemble le leadership », a-t-elle poursuivi en désignant la foule.

« Nos rois sont nus (…) L’Histoire les jugera sévèrement », a-t-elle dit à propos des leaders rassemblés pour la COP, les accusant une fois de plus d’inaction et évoquant à nouveau un « festival de greenwashing ».

Lors de sa prise de parole à la COP26 cette semaine, le Premier ministre israélien Naftali Bennett a affirmé qu’Israël se trouvait « au début d’une révolution concernant le changement climatique ».

Soucieux de montrer une volonté de rupture avec ses prédécesseurs sur la question écologique, il a annoncé que le pays avait mis en place un plan en cent étapes pour répondre aux nouveaux défis environnementaux. 

« Nous faisons davantage pour promouvoir les énergies propres et réduire les gaz à effet de serre qu’à tout autre moment de l’histoire du pays », a-t-il déclaré, indiquant que l’Etat hébreu s’était engagé à réduire les gaz à effet de serre à un niveau net de 0 d’ici 2050, et à renoncer à l’utilisation du charbon d’ici 2025. 

i24News (Copyrights).

Partager :