Partager :

« Pour chaque 100 dollars investis dans la cyberdéfense dans le monde, 41 dollars le sont dans des entreprises israéliennes » s’est récemment félicité Naftali Bennet.

Chaque année des centaines d’anciens militaires ayant servi dans les unités d’élite de l’armée intègrent des entreprises spécialisées dans le cyber ou se lancent dans l’aventure en fondant eux-mêmes une start-up. Une synergie et un modèle que le Premier ministre entend préserver à tout prix. (Marianne)

LE PLUS. Israël: un « must » pour les sociétés françaises qui investissent dans le domaine de la cyber-sécurité. C’est ce qui ressort d’une table ronde France-Israël qui s’est tenue dans le cadre de la Cyberweek, conférence internationale annuelle sur la cyber-sécurité organisée à l’Université de Tel-Aviv.

« Sept entreprises françaises ont évoqué leur stratégie commerciale et expliqué leurs buts en venant s’installer ou scruter le marché israélien de la cyber-sécurité. Le directeur des ventes Israël d’Airbus Defence & Space a rappelé qu’Israël représente plus de 25% des investissements privés mondiaux dans le domaine de la cyber-sécurité: « Si vous voulez faire quelque-chose dans ce domaine, vous ne pouvez pas ne pas être dans ce pays », dit-il, annonçant que depuis six mois, un représentant d’Airbus se trouve en poste en Israël pour développer des partenariats.

« C’est le lieu où il faut être ».

« C’est le lieu où il faut être », a également déclaré le directeur pour Israël de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, qui possède déjà un laboratoire d’innovation situé dans le parc technologique de Kiryat Atidim, initiative conjointe de l’UTA et de la mairie de Tel-Aviv.

« Nous avons déjà des rapports avec une quinzaine de startups israéliennes et allons investir dans le pays ». Le laboratoire travaille en coordination avec le fond de capital-risque de l’Alliance qui prospecte également en Israël.

Le directeur du développement du Centre technologique d’Orange, rappelle que la société a déjà un bureau en Israël via sa filiale Viaccess-Orca. « Orange Cyberdefense est la plus grande équipe européenne dans ce domaine ». « Nous avons déjà investi dans plusieurs entreprises de cyber-sécurité en Israël et nous travaillons avec Business France pour repérer les meilleures startups ».

Le fond d’investissement en capital risque d’Alsthom Schneider Electric, a annoncé que le fond employait une personne à plein temps pour développer les partenariats en Israël ».

LE PLUS.

« Israel has become one of the world leaders in cybersecurity. One of those who played a key role in Israel’s pioneering role in this field, which is now emerging as one of the most important aspects of our global economy and security, is Prof. Isaac Ben-Israel.
“I was in effect the one in 2010-11 that was asked by the previous prime minister Benjamin Netanyahu how to make Israel one of top five countries in cybersecurity and my report was approved and turned into a government resolution in 2011,” he says. “That was ten years ago and now you can see the results around you, the approach of the report was interdisciplinary, our recommendations were not limited to technology, but also the other aspects of our lives.”

 

 

Partager :