Partager :

La ministre de l’Intérieur israélienne Ayelet Shaked (Yamina) a annoncé ce mardi que la ville druze de Mughar, près de Safed, serait officiellement considérée comme une ville, ce qui en fait la première ville druze d’Israël de son histoire. Shaked a surpris le maire de Mughar, Fareed Ghanem, avec cette annonce lors d’une réunion avec les chefs de municipalité druzes et circassiens à Sajur, près d’Acre.

La population actuelle de Mughar est de 24 000 habitants, mais des plans ont été approuvés pour qu’elle atteigne 30 000 habitants dans les années à venir. Son autorité locale a développé et mis en œuvre un certain nombre de processus économiques, infrastructurels et organisationnels et a ainsi obtenu la recommandation du Comité géographique de Galilée occidentale, que Shaked a acceptée.

L’importance de devenir une ville réside principalement dans l’augmentation de l’attractivité pour les entreprises gouvernementales et privées à investir et à générer un développement général et commercial ainsi que des options d’emploi. « À mon avis, toute autorité locale qui fait ses preuves en matière de développement, d’efficacité organisationnelle, de croissance économique et d’augmentation des revenus internes, recevra de notre part une assistance pour développer et créer de nouvelles capacités », a affirmé Ayelet Shaked.

Mughar a fait ses preuves et mérite de devenir une ville israélienne importante. C’est une autre preuve du lien courageux et fort entre la communauté druze et le peuple juif. Ce partenariat n’est pas réservé à l’armée mais existe aussi dans la vie civile », a conclu Ayelet Shaked. Mughar abrite un certain nombre de personnalités notables, dont le chef de Ra’am Mansour Abbas. 

Gabriel Attal

https://www.radioj.fr

 

Partager :