Partager :

Israël a décidé d’allouer 10 milliards de shekels (2,6 milliards d’euros) à la lutte contre les futures vagues épidémiques de coronavirus en tant que « soupape de sécurité au niveau économique et médical », a déclaré dimanche le Premier ministre, Naftali Bennett.

S’exprimant lors de la réunion hebdomadaire du cabinet à Jérusalem, le chef du gouvernement a indiqué qu’il s’était accordé avec le ministre des Finances, Avigdor Lieberman, sur « un plan d’extension unique du budget 2022, à la lumière des enseignements tirés des vagues précédentes ».

« Nous serons prêts à sauver la vie des citoyens israéliens », a encore dit le Premier ministre, ajoutant que le pays avait accumulé des connaissances considérables au cours de la quatrième vague et qu’il les avait partagées avec d’autres pays.

« La gestion d’une pandémie comprend d’innombrables variables et décisions, mais nous avons développé un modèle qui suscite l’intérêt à l’étranger. Le modèle israélien est basé sur l’ouverture de l’économie, la vaccination et les mesures sanitaires. Il repose également sur l’adaptation des décisions au jour le jour en tenant compte de l’évolution de la situation épidémiologique et d’autres critères », a-t-il souligné.

La quatrième vague de la pandémie poursuit sa tendance à la baisse. Samedi, le nombre de nouveaux cas est passé sous la barre des 1.000 pour la deuxième journée consécutive.

i24News (Copyrights).
Partager :