Partager :

Gantz : la hausse du budget de la défense est nécessaire pour contrer l’Iran.

Le ministre de la Défense a averti la commission des Affaires étrangères et de la Défense que les fonds supplémentaires sont nécessaires pour se préparer à frapper Téhéran.

Le ministre de la Défense Benny Gantz s’est présenté mardi devant la puissante commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset pour justifier l’augmentation du budget du gouvernement pour l’armée, avertissant que des fonds supplémentaires sont nécessaires pour se préparer à une frappe potentielle contre le programme nucléaire de l’Iran.

Cet été, le gouvernement a annoncé qu’il s’était mis d’accord sur un budget de défense de 58 milliards de shekels pour 2022, une augmentation par rapport au précédent budget de défense qui avait été fixé en 2019 et qui est resté en vigueur, les gouvernements depuis lors n’ayant pas réussi à en adopter un nouveau.

« Israël est défié militairement sur de nombreux fronts, et il est donc très important d’approuver un budget de la défense, après des années sans budget fixe, ce qui a – dans une certaine mesure – endommagé notre capacité à agir, notre capacité à avoir une communication efficace, et à construire nos forces d’une manière plus efficace », a déclaré Gantz.

Le ministre de la Défense a affirmé que la menace la plus importante à laquelle Israël est confronté et celle pour laquelle l’armée a le plus besoin d’allouer ses ressources est l’Iran et son programme nucléaire.

« Nous constatons que l’Iran progresse vers le niveau d’enrichissement qui lui permettrait, s’il le souhaite, de devenir un État du seuil [nucléaire] – et nous faisons tout notre possible pour empêcher cela. Nous allons investir dans nos capacités offensives et défensives, améliorer notre supériorité technologique et accélérer nos efforts afin de garantir que – malgré le fait que l’Iran soit avant tout un défi mondial et régional – Israël aura toujours la capacité de défendre ses citoyens avec ses propres forces », a-t-il dit.

Selon Gantz, le budget de la défense est également nécessaire pour préparer l’armée à une éventuelle guerre sur deux fronts, pour renforcer les défenses du front intérieur civil, pour augmenter les salaires des soldats conscrits et pour offrir de meilleurs avantages aux soldats de carrière.

Times of Israel (Copyrights).

Partager :