Partager :

« Lorsque l’économie est ouverte, le chômage diminue » s’est félicité le Premier ministre.

Le taux de chômage en Israël a légèrement baissé le mois dernier, mais reste élevé par rapport aux niveaux relevés avant la pandémie de coronavirus, selon un nouveau rapport publié dimanche par le Bureau central des statistiques (CBS).

Le taux de chômage global était de 7,8% au cours de la seconde quinzaine d’août 2021, en légère baisse par rapport aux 8,1% relevés durant la première quinzaine du mois. 

Ce chiffre comprend les personnes licenciées ou celles dont les lieux de travail ont fermé depuis mars 2020, ainsi que les personnes en congé sans solde qui prévoient de reprendre leur travail.

Plus de 333.500 personnes étaient soit au chômage, soit en congé sans solde en raison du coronavirus dans la seconde quinzaine d’août, selon le CBS, contre 349.600 dans la première moitié du mois.

Le taux de chômage (sans compter les personnes touchées par la pandémie), s’est établi à 5,6%, contre 5,3% la première quinzaine d’août.

Le Premier ministre Naftali Bennett a salué dimanche les nouveaux chiffres du chômage et a attribué cette baisse au fait que son gouvernement ait privilégié l’ouverture de l’économie aux confinements, qui selon lui mettent en péril la sécurité du pays.

« Lorsque l’économie est ouverte, le chômage diminue », a déclaré N. Bennett dans un communiqué publié dimanche par son bureau.

i24News (Copyrights).
Partager :