Partager :

La start-up Point.AI basée à Tel-Aviv collecte des données pour le marché très porteur des technologies Al et travaille essentiellement avec des entreprises dans les secteurs de l’agriculture, de la sécurité et du commerce de détail.

D’ici 2025, on prévoit une production quotidienne de 500 exabytes. L’annotation sémantique de ces données est un travail excessivement minutieux et répétitif que beaucoup n’arrivent pas à maîtriser. Point.Al a trouvé une solution inédite : la société a engagé des collaborateurs présentant des troubles du spectre de l’autisme qui sont particulièrement doués pour identifier les détails et relier le contenu d’un texte à des entités dans une ontologie. Il faut toutefois savoir que les personnes souffrant de ce genre de trouble ont souvent du mal à s’intégrer dans un milieu professionnel classique.

« Les personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme recherchent généralement des tâches répétitives. Ils fournissent un travail de haute qualité et sont très efficaces dans l’accomplissement de leurs tâches, ils ont le sens du détail et sont particulièrement attirés par des projets exigeant patience et précision » a expliqué Assaf Gorovici qui a fondé l’entreprise avec son frère et avec l’aide de son père, Eli, qui a lui-même travaillé pendant de nombreuses années dans le secteur de la haute technologie.

Point.AI  a été créée en juin 2019 et emploie 14 collaborateurs dont 10 présentant des troubles du spectre de l’autisme. « Trois de nos collaborateurs sont avec nous depuis le premier jour, fait rare dans cette branche » a déclaré le directeur exécutif et co-fondateur, Tomer Gorovici, lui-même âgé de 23 ans. « Chacun de nos collaborateurs a ses particularités. L’un d’entre eux est, par exemple, également atteint du syndrome Gilles de la Tourette ». Assistés par une art-thérapeute les deux frères tentent de créer un environnement de travail idéal pour leur personnel. L’autisme frappant principalement les hommes, l’entreprise ne compte pratiquement pas de femmes, mais les deux frères recherchent activement des collaboratrices.

De nombreux collaborateurs de Point.AI sont autistes (photo : entreprise)
De nombreux collaborateurs de Point.AI sont autistes (photo : entreprise)

Autres informations :
Des collaborateurs particuliers pour des tâches particulières (en anglais), Israel21c
https://www.israel21c.org/the-tech-startup-where-most-employees-are-on-the-autism-spectrum/

Partager :