Partager :

La ministre israélienne de l’Intérieur Ayelet Shaked a affirmé au Makor Rishon que l’attention que le gouvernement accorde actuellement aux hauteurs du Golan se fera au détriment de la construction en Judée-Samarie. « Nous avons l’intention de continuer à construire en Judée-Samarie comme c’était le cas les années précédentes, même s’il existe un gouvernement démocratique. Nous avons clairement indiqué que nous continuerons et dans une semaine ou deux, il y aura une réunion du Conseil suprême de planification et la construction se poursuivra », a affirmé Shaked.

S’exprimant lors de la conférence du Golan de Makor Rishon lundi matin, Naftali Bennett a indiqué que son gouvernement avançait avec un plan visant à doubler, puis quadrupler le nombre d’Israéliens vivant sur les hauteurs du Golan, passant d’environ 26 000 à 100 000. Le plan, a souligné Bennett, comprendra la création de deux nouvelles villes dans le Golan, ainsi que l’expansion des communautés existantes et l’investissement dans les infrastructures locales.

« Le développement du Golan est un intérêt national », a ajouté le chef du gouvernement. « Il ne suffit pas de dire ‘Le peuple est avec le Golan’, le gouvernement doit aussi soutenir le Golan. Nous avons ce genre de gouvernement maintenant. [Ministre de la Justice] Gideon Saar est un véritable ami du Golan, et est l’un des plus grands partisans du renforcement et du règlement du Golan. Notre objectif est de doubler les implantations dans le Golan. 

Dans six semaines, nous tiendrons une réunion gouvernementale dans la région, au cours de laquelle nous approuverons un programme national pour le plateau du Golan, dont l’objectif est de passer de 26 000 habitants à 50 000, puis de 50 000 à 100 000 ; établir deux nouvelles villes sur les hauteurs du Golan, créer de nouveaux emplois et investir de manière significative dans les infrastructures. »

Gabriel Attal

Partager :