Partager :

Ecomotion, Electreon, CityZone, Renault Nissan Mitsubishi, StoreDot, Mobileye…

“Mobilité durable et mobilité intelligente” – La région Auvergne Rhône Alpes en Israël. 

La chambre de commerce France Israël Auvergne Rhône Alpes qui participe au développement des relations économiques, commerciales, culturelles et universitaires entre les départements de la région Auvergne Rhône-Alpes et Israël depuis plus de 20 ans, a organisé la venue d’une délégation issue des différents secteurs de l’économie :

Des entrepreneurs privés, des représentants d’institutions publiques et de collectivités ainsi que des membres d’associations professionnelles régionales pourront ainsi échanger avec leurs homologues israéliens.

Chaque année en partenariat avec le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon et la Métropole de Grenoble est organisée une mission d’étude et de rencontres en Israël.

Les industriels, universitaires entrepreneurs et élus abordent des thématiques permettant de découvrir et de partager des connaissances dans les domaines liés à l’environnement.

Cette année, ces rencontres se dérouleront au milieu du mois de novembre (dates retenues sous toutes réserves de l’évolution des conditions de voyages et de déplacements à cette période) autour du thème de « la mobilité durable et de la mobilité intelligente ».

L’objectif de cette visite sur le sol israélien consiste à rechercher des partenariats susceptibles de renforcer et d’enrichir les relations économiques, scientifiques et universitaires entre la Région Auvergne Rhône-Alpes et Israël, notamment dans les domaines de la Mobilité intelligente.

Cette collaboration entre la délégation régionale française et plusieurs sociétés israéliennes renommées, sera orientée autour des trois thèmes suivants :

  • Energies sources et écomobilité,
  • Géolocalisation et transports automatisés,
  • Intelligence artificielle et sécurité.

 Ces sujets apparaissent comme des enjeux majeurs pour tous les participants et constituent le support de cette visite annuelle.

De nouvelles forces, solutions et idées, de nouveaux concepts, actuels, avant-gardistes et futuristes émergeront de cette rencontre, pour une répercussion à l’échelle incontestablement internationale…

UNE SELECTION DE FIRMES ISRAELIENNE…

A. ECOMOTION. MOBILITE INTELLIGENTE.

ECOMOTION a une communauté dynamique et en pleine croissance dans le secteur de la mobilité intelligente, composée de plus de 600 startups et de 11 000 membres de la communauté. Conscients que les startups ne se développent pas dans le vide, EcoMotion offre une plateforme pour interagir, partager des connaissances et explorer des synergies, en rassemblant des startups, des entrepreneurs, des investisseurs, des fonctionnaires, des municipalités, des entreprises internationales et bien d’autres.

Leur mission est de soutenir la croissance du secteur israélien de la mobilité intelligente et d’améliorer la mise en œuvre de l’innovation dans leur domaine, tout en positionnant Israël comme un centre d’innovation mondial pour la mobilité intelligente.

EcoMotion est une entreprise conjointe à but non lucratif de l’Institut israélien de l’innovation, de l’Initiative pour une mobilité intelligente (bureau du Premier ministre) et du ministère de l’Économie.

Dans la Communauté. Il existe cinq secteurs principaux pour les entreprises de technologies de mobilité intelligente : Autonomes et connectés, Services de mobilité., Électrification et énergie. Drones et aviation.

B. ELECTREON.

ElectReon a mis au point un système de recharge sans fil pour les flottes de camions, de bus, de véhicules de tourisme et de fourgonnettes électriques, quel que soit leur mode de fonctionnement – stationnement, déplacement lent et conduite à vitesse élevée – afin de permettre aux propriétaires de flottes de passer à la mobilité électrique de manière durable et efficace, tout en réduisant le coût total de possession.

La solution de recharge sans fil invisible d’ElectReon s’adapte à tous les environnements et transforme n’importe quel lieu, y compris les routes publiques, en actifs de recharge.

C. CITY ZONE.

Le laboratoire est le fruit d’une coopération entre la municipalité de Tel Aviv, l’université de Tel Aviv et le Park Atidim Tel Aviv.

CityZone a mis en place un programme d’un an pour les start-ups Urban Tech. Le programme se concentre sur la préparation au marché, la validation du produit et la mise à l’échelle de l’entreprise, en offrant à ses participants la possibilité de développer, de tester et de faire la démonstration de leur technologie sur le site bêta de la ville intelligente de Tel Aviv, d’effectuer des tests et d’obtenir un retour d’information de villes et d’entreprises réelles.

Le programme offre des bureaux subventionnés et des bureaux privés, ainsi qu’un encadrement par des experts de la municipalité de Tel Aviv, des chercheurs universitaires et des entreprises multinationales telles que Renault Nissan Mitsubishi, Dell Technologies, Cisco et d’autres, qui sont les partenaires de CityZone.

Atidim Park Tel Aviv- 121 Dvora HaNevi’a st., building 2, 4th floor, Tel Aviv, Tel Aviv 6944038, IL

D. RENAULT. NISSAN. MITSUBISHI.

L’Alliance Innovation Lab Tel Aviv a pour objectif de faire progresser l’intégration de technologies automobiles innovantes par le biais de collaborations et de prototypes communs avec des start-ups israéliennes prometteuses.

Notre mission est d’identifier et de tester les technologies israéliennes qui pourraient être mises en œuvre dans les futures voitures et services proposés par les entreprises membres de l’Alliance. Le laboratoire se concentre principalement sur les capteurs de vision, la cybersécurité, les données et l’intelligence artificielle.

Le Labo s’appuie sur son équipe d’ingénierie avancée située en Israël pour servir de pont entre les équipes techniques de Renault-Nissan-Mitsubishi dans le monde et les start-ups automobiles israéliennes. Il exploite une installation unique de 1600 m2 située dans le Park Atidim TLV, qui fournit aux start-ups un espace et de vrais véhicules de l’Alliance pour effectuer des preuves de concept. À ce jour, il a mené des dizaines de projets collaboratifs en Israël.

Depuis février 2018, l’activité du Lab est soutenue par le nouveau programme Technological Labs de l’Autorité israélienne de l’innovation.

Ce programme permet au Labo de proposer des financements avantageux aux start-ups pour des activités conjointes.

E. BATTERIES. StoreDot, un développeur israélien de la technologie de batterie à charge ultra rapide (XFC) pour les véhicules électriques, a dévoilé ce mois-ci ce qu’il a nommé le « premier prototype mondial » de batterie à dominante silicium capable de se recharger en seulement 10 minutes.

Les cellules cylindriques de la société utilisent un format 4680 – 46 millimètres de large sur 80 millimètres de long – qui a la faveur des constructeurs automobiles mondiaux, notamment du géant des véhicules électriques Tesla.

La technologie de la batterie est en développement depuis trois ans et comprend cinq brevets pour la conception des cellules, a déclaré StoreDot dans un communiqué la semaine dernière. La conception « augmente le débit et résout les problèmes de sécurité et de performance généralement associés à la structure rigide des cellules cylindriques », a déclaré la société. StoreDot a déclaré qu’elle travaillait maintenant à la mise en place d’une ligne de production avec Eve Energy, le partenaire de fabrication de la société en Chine.

F. Mobileye, une entreprise basée à Jérusalem, a développé des technologies de conduite autonome. L’entreprise a été rachetée par le géant américain Intel Corp en 2017 pour 15,3 milliards de dollars.

Amnon Shashua est le vice-président senior d’Intel et président et PDG de Mobileye. « Une vidéo présentée par l’entreprise montre une voiture Mobileye, une Ford blanche équipée des technologies de vision par ordinateur de l’entreprise ainsi que de systèmes radar et LIDAR, conduisant à travers la ville dans des rues très encombrées par des piétons, des cyclistes, des conducteurs, des véhicules en double file, des zones de construction, des véhicules d’urgence, des tunnels et des ponts ».

Mobileye d’Intel Corp a entamé une collaboration stratégique avec deux entreprises françaises afin de développer et déployer conjointement des navettes commerciales autonomes pour des services de transport public en Europe en 2023, puis dans le monde entier.

Cet accord a été conclu avec le transporteur autonome français Transdev (ATS), qui fait partie du groupe Transdev, opérateur privé de transport public, et le groupe Lohr, fabricant de véhicules de transport.

Les entreprises intégreront le système de conduite autonome de Mobileye dans le véhicule électrique iCristal, fabriqué par Lohr, avec des projets de l’intégrer dans les services de transport public, alimentés par des flottes de navettes autonomes à travers le monde, en commençant par l’Europe.

Un programme test de ces navettes démarrera l’année prochaine en France, ont indiqué jeudi les entreprises dans un communiqué. Des services commerciaux seront ainsi mis en place et des navettes autonomes seront déployées. Leur mise en service est prévue un an plus tard en Europe.

« Notre collaboration avec Transdev ATS et Lohr sert à accroître l’empreinte mondiale de Mobileye en tant que partenaire technologique pour les véhicules autonomes (AV) de choix pour les entreprises de l’industrie du transport », a déclaré Johann Jungwirth, vice-président de Mobility-as-a-Service chez Mobileye. « Mobileye, Transdev ATS et le groupe Lohr façonnent l’avenir de la mobilité autonome partagée, et nous sommes impatients de proposer nos solutions de conduite autonome dans le monde entier. »

Cette collaboration permettra le déploiement à grande échelle de véhicules autonomes dans les réseaux de transports publics, en utilisant une combinaison de technologies complémentaires et l’expertise industrielle des trois partenaires, a déclaré Patricia Villoslada, vice-présidente exécutive de Transdev ATS. « Ensemble, nous apporterons de nouvelles solutions de mobilité dans les années à venir. »

L’objectif est de fournir aux clients un accès à des navettes autonomes qui pourraient être facilement et efficacement mises en service dans les villes, a déclaré Marie-José Navarre, vice-présidente du groupe Lohr. Les transports publics autonomes peuvent être intégrés aux réseaux de transport existants pour proposer leurs services quand et où cela est nécessaire, tout en optimisant les flottes, en réduisant les coûts de transport et en améliorant l’expérience client, a-t-elle ajouté.

Grâce à cette collaboration, Mobileye et Transdev ATS vont fournir leurs technologies et leur expertise à la navette électrique iCristal, fabriquée par Lohr, qui peut accueillir jusqu’à 16 passagers et qui est entièrement accessible via une rampe. La navette peut voyager à des vitesses allant jusqu’à 50 kilomètres/heure et est conçue pour fonctionner en toute sécurité et efficacement dans les réseaux de transports publics actuels avec les solutions de Transdev ATS, indique le communiqué.

Le système de conduite autonome de Mobileye se base sur deux technologies qui incluent un logiciel de prise de décision du système et un système de perception, qui utilise des caméras, des radars et des lidars pour que le véhicule « voit » son environnement.

Le système de conduite autonome peut également être déployé sans limitation géographique grâce à la technologie de cartographie Mobileye pour les véhicules autonomes (AV), grâce à laquelle une carte AV propriétaire et participative du réseau routier mondial est créée, puis mise à jour en continu et automatiquement à l’aide de données collectées grâce aux systèmes avancés d’assistance à la conduite de masse, indique le communiqué.

 

 

 

Partager :