Partager :

Hailo, un fabricant israélien de puces qui permettent aux appareils périphériques (Edge) tels que les caméras intelligentes ou les voitures intelligentes d’avoir des capacités d’intelligence artificielle (IA), a rapporté mardi avoir levé 136 millions de dollars dans une levée de fonds de série C, considérée comme la plus importante à ce jour dans le domaine des puces d’IA périphérique. Ce tour de table porte le financement total de Hailo à 224 millions de dollars.

Une source familière de la société a déclaré que l’investissement valorisait Hailo à plus d’un milliard de dollars, ce qui en fait une nouvelle licorne d’Israël, une société privée valorisée à un milliard de dollars ou plus.

Les périphériques Edge sont des appareils électroniques installés à la périphérie des réseaux – le point d’entrée des réseaux – dans des produits tels que les véhicules autonomes, les drones et les appareils domestiques intelligents, notamment les assistants personnels, les caméras intelligentes et les téléviseurs intelligents, aux côtés de l’internet des objets, des plateformes de réalité augmentée et de réalité virtuelle, et des produits de sécurité.

L’investissement dans Hailo a été mené par Poalim Equity et Gil Agmon, PDG de Delek Motors, une société cotée en bourse et l’unique importateur de véhicules et de produits Mazda, Ford et BMW en Israël. Des investisseurs existants ont également participé au tour de table, notamment l’éminent entrepreneur israélien Zohar Zisapel, fondateur du groupe RAD et président de Hailo, ABB Technology Ventures (ATV), basé en Suisse, Latitude Ventures, basé à Londres, et Our Crowd, basé en Israël. L’importateur de véhicules Carasso Motors et le groupe Shlomo ont rejoint le tour de table en tant que nouveaux investisseurs.

Times of Israel (Copyrights).

Partager :