Partager :

La 85ème saison de l’Orchestre Philarmonique d’Israël va ouvrir. Avec à la baguette Lahav Shani, 32 ans, qui succède à Zubin Mehta qui aura été au pupitre pendant cinquante ans. Retour sur l’histoire de l’Orchestre indissociable de celle du pays, ses plus fameux maestro comme Léonard Bernstein, son répertoire traditionnel, et le programme de la nouvelle saison qui s’ouvrira avec le concerto en fa mineur opus 36 de Tchakovsky. (Nathalie Sosna-Ophir).

L’Orchestre philharmonique d’Israël (en hébreu התזמורת הפילהרמונית הישראלית, ha-Tizmoret ha-Filharmonit ha-Yisre’elit) est le principal orchestre symphonique de l’État d’Israël.

L’orchestre réside à l’Auditorium Charles R. Bronfman de Tel-Aviv.

Il a été fondé en 1936 par le violoniste juif d’origine polonaise Bronisław Huberman sous le nom d’« Orchestre de Palestine », alors que beaucoup de musiciens juifs étaient progressivement expulsés des orchestres européens (en Allemagne, en Autriche, en France sous la pression de l’idéologie nazie, etc.). Son concert inaugural a eu lieu à Tel-Aviv le , avec Arturo Toscanini au pupitre de chef d’orchestre. Il a été rebaptisé « Orchestre philharmonique d’Israël » depuis la création de l’État d’Israël en 1948.

De nos jours, l’Orchestre philharmonique d’Israël se compose de 110 musiciens, dont plus de la moitié sont nés en Israël. Les autres sont majoritairement originaires des pays d’Europe de l’Est, de Russie, et des États-Unis. Ils se produisent dans les grandes villes de l’État hébreu (principalement Tel-Aviv, Jérusalem et Haïfa), donnant près de 200 concerts par an. L’orchestre part également souvent en tournée dans le monde entier.

Parmi les nombreuses missions que s’est données l’orchestre, celle de promouvoir et d’aider les jeunes talentueux musiciens est particulièrement prise à cœur. L’Orchestre philharmonique d’Israël soutient ainsi financièrement le « Jeune orchestre philharmonique d’Israël » et organise chaque année des concerts où certains jeunes musiciens sont invités à se produire avec leurs aînés.

Son statut est celui d’une coopérative indépendante, c’est-à-dire que les musiciens de l’orchestre en sont les propriétaires et les gérants. La plupart des revenus sont générés par la vente des places de concert.

Partager :