Partager :

Thierry Saada avait 26 ans, il a été assassiné le 11 septembre 2001, il y a 16 ans jour pour jour, dans les attentats du World Trade Center à New-York.

Il est l’une des cinq victimes françaises. Courtier chez Cantor Fitzgerald, il travaillait dans un bureau au 104e étage de la tour Nord touchée cinq étages plus bas à 8 h 46.

Un jeune homme exceptionnel et brillant, aux dires de tout ceux qui ont eu le privilège de le connaitre et de le côtoyer. A Zikhron Yaacov, où j’habite, ville jumelée à Charenton-le-Pont -où vivent ses parents Martine et Jean-Marc, qui dirigent la communauté juive- une salle où les enfants viennent apprendre la danse et la musique, porte son nom.

Lui qui n’aura pas connu son fils. Qu’il repose en paix. (Nathalie Sosna-Ophir).

LE PLUS. Cantor Fitzgerald L.P. est une banque d’investissement américaine spécialisée dans le courtage de Bon du Trésor, fondée en 1945 par Bernard Cantor et John Fitzgerald. La société est une des vingt en relation avec la Federal Reserve Bank of New York.

Située à Midtown Manhattan, New York, et précédemment située dans le World Trade Center, elle a été dévastée par les attentats du 11 septembre 2001

Entre le 101e et le 105e étage du One World Trade Center de Manhattan, deux étages au-dessus de l’impact, Cantor Fitzgerald perd 658 employés. La compagnie est remise sur pied en moins d’une semaine et son directeur Howard Lutnick, dont le frère est mort dans l’attentat, veut sauver la société.

Tom Barbash en 2003 écrit On Top of the World: Cantor Fitzgerald, Howard Lutnick, and 9/11: A Story of Loss and Renewal.

 

 

Partager :