Partager :

Après l’arrestation dans la soirée de deux terroristes palestiniens qui s’étaient évadés de la prison Gilboa, deux autres viennent d’être arrêtés dans la région de Kfar Tabor… parmi eux Zacharia Zubeidi commandant des Brigades des martyrs d’Al-Aqsa du Fatah à Jénine responsable de l’assassinat de plusieurs israéliens.

(Nathalie Sosna-Ophir).

Kfar Tabor est un village situé dans la Basse Galilée, sur la route AfoulaTibériade. Il compte 2 500 habitants, installés au pied du mont Tabor, d’où le nom du village.

Kfar Tabor est fondé en 1901, par 28 familles d’immigrants de la première Alya, grâce au soutien d’un philanthrope juif, le baron Edmond de Rothschild.

Au départ il porte de nom de Maskha, et ce jusqu’en 1903, lors de la visite dans le village de Menahem Ussishkin, qui propose le changement de nom en Kfar Tabor.

De nombreuses difficultés accompagnent les débuts du village ; nature ingrate, carence en eau, absence d’électricité, isolement des autres implantations juives et défaut de route d’accès aménagée. La localité n’a pu être connectée au réseau d’électricité que dans les années soixante et n’a eu l’eau courante qu’en 1966.

En 1909, lors d’une assemblée, le kibboutz décide du démantèlement de l’organisation Bar-Guiora et de la pose des jalons de ce qui deviendra le mouvement Hashomer, responsable de la sécurité des nouvelles implantations agricoles juives de Palestine.

 

Partager :