Partager :

La Commission de la Constitution, du droit et de la Justice a approuvé mardi, lors d’un vote, le suivi électronique de tous les citoyens placés à l’isolement pour cause de COVID-19 — et pas seulement pour ceux qui reviennent de l’étranger.

Cette nouvelle mesure entrera en vigueur ce mardi soir et elle sera mise en œuvre au moins jusqu’au 12 octobre. Elle pourra être prolongée à cette échéance.

Toutes les personnes placées en quarantaine obligatoire et possédant un smartphone seront dans l’obligation d’activer leur suivi GPS ainsi que le suivi de toutes leurs photos et vidéos par le biais d’une application.

Ceux qui refuseront ce suivi ou qui ne possèdent pas de smartphone feront l’objet d’un contrôle renforcé de leur mise à l’isolement de la part de la police et des responsables des frontières.

Le directeur-général du ministère de la Santé, Nachman Ash, a par ailleurs indiqué mardi que la vague actuelle de cas de coronavirus dépassait tout ce qui avait été observé lors des précédentes vagues et qu’il était déçu qu’une tendance à la baisse qui avait été récemment constatée semble s’inverser.

Times of Israel (Copyrigts).

Partager :