Partager :

SPECIAL ISRAELVALLEY. Youval Barzilaï. L’Égypte, qui compte parmi les meilleurs clients d’Israël dans le monde arabe, est utilisé comme relais de transfert aux marchandises israéliennes dans les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Dans un rapport l’Institut des exportations (Israël Export and International Cooperation) révèle l’ampleur des exportations indirectes par des sociétés de pays tiers dans le monde arabe. Le montant était estimé à 6 millions de dollars il y a quelques années.

Selon des sources crédibles d’IsraelValley le montant réel doit être multiplié par 10!

Le Maroc figure en tête des pays importateurs, suivi de la Jordanie, de l’Égypte, du Liban et de la Tunisie. Les produits agricoles et de haute technologie fondent l’essentiel de ce négoce.

Dans les pays du Golfe le code 07 29 identifiant Israël n’est souvent pas mentionné sur les emballages, ils passent inaperçus.

En Algérie aussi, des jus de fruits mis en bouteille ou en pack à Jaffa et des produits high-tech doivent être en circulation sur le marché, tout à fait incognito.

LE PLUS. « L’Algérie est l’un des rares pays arabes respectant encore l’embargo commercial sur Israël, conformément à une résolution de la Ligue arabe de 1960. À ce titre, elle tient constamment à s’assurer que ses importations des États de la région ne comportent pas des produits estampillés, mais qui sont en fait made in Israël ».

 

Partager :