Partager :

Naftali Benett est arrivé aux Etats-Unis et a déjà accordé uen interview au quotidine New York Times. Sur le volet iranien, il a estimé qu’il fallait créer une coalition régionale contre l’Iran en coopération avec les Etats-Unis.

Sur le dossier israélo-palestinien, Benett a voulu « ménager la chèvre et le chou ». Il a souligné que le conflit ne se résoudra pas dans un avenir proche, que son gouvernement ne créera pas d’Etat ‘palestinien’ mais qu’il n’a pas non plus l’intention de mettre en pratique le plan d’extension de souveraineté israélienne en Judée-Samarie. Il a exprimé son opposition à une une reprise du dialogue avec l’Autorité Palestinienne dans le cadre de son gouvernement. Il a cependant promis « une percée économique en faveur des Palestiniens » mais qui ne pourra pas résoudre un conflit vieux de 130 ans. Le Premier ministre a également indiqué qu’il est prêt à lancer une vaste opération militaire contre le Hamas, si cela est nécessaire, même au prix de la perte du du soutien du parti Ra’am. (LPH)

Selon Rak beisrael:

Naftali Bennett a décollé pour sa première visite diplomatique à Washington. « Je vais maintenant à Washington pour rencontrer le président des États-Unis, Joe Biden, un vieil ami et véritable ami de l’État d’Israël », a déclaré le Premier ministre dans son discours d’ouverture.

« Il y a un nouveau gouvernement aux États-Unis et un nouveau gouvernement en Israël, et j’apporte avec moi de Jérusalem un nouvel esprit de coopération, et cela repose sur une relation spéciale et de longue date entre les deux pays. »

« Nous traiterons de nombreux fronts, notamment le front iranien, et en particulier le bond en avant des deux ou trois dernières années, dans le programme nucléaire iranien. Nous parlerons spécifiquement des plans pour arrêter ce plan », a déclaré le Premier ministre Bennett. .

Le Premier ministre a noté que la visite portera également sur la crise de Corona : « J’ai l’intention de partager avec le président Biden les connaissances et les idées que nous acquérons dans la troisième opération de vaccination ici, dans l’État d’Israël, que je suis heureux d’avoir déjà franchie. la barre du million et demi. Il me semble que lorsque je monte dans l’avion, je laisse Israël derrière moi avec les graines de l’espoir de se stabiliser dans la lutte contre la souche Delta. »

La réunion avec Biden devrait avoir lieu jeudi vers midi (heure locale) et se déroulera avec la poursuite de l’engagement mondial en Afghanistan en arrière-plan.

 

Partager :