Partager :

Les députés de la Knesset ont voté mercredi en fin de matinée pour élire le 16e président de l’Etat d’Israël. Ils ont porté leur choix vers Itshak Herzog, ancien secrétaire-général du Parti travailliste et actuel directeur de l’Agence juive. Il a obtenu 87 voix contre 26 à sa rivale Myriam Peretz, lauréate du prix Israël. Le président de l’Etat devant être élu à la majorité absolue, il faut parfois plusieurs tours pour l’élire, surtout lorsqu’il y a plus que deux candidats.

Les attributions du président sont principalement honorifiques, le pouvoir exécutif revenant de par la loi au Premier ministre et au gouvernement. Le président de l’Etat doit exercer ses responsabilités avec neutralité, sans esprit partisan, ce qui n’est pas toujours le cas. Il est élu pour un mandat de sept ans non renouvelable.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a félicité le nouveau président et lui a souhaité pleine réussite durant son mandat. Il a également remercié Myriam Peretz pour s’être portée candidate et s’est dit convaincu qu’elle continuera à contribuer à la société israélienne comme elle le fait depuis des années.

Faisant preuve de fair-play, la candidate malheureuse a déclaré : « J’ai eu le mérite de me présenter face à un homme cher que j’estime et respecte. L’amour dont j’ai bénéficié de la part des citoyens a empli mon coeur ».

LPH (Copyrights)

Partager :