Partager :

Ce soir : Le cabinet de sécurité israélien formé par le « Gotha » du pays (Tsahal, Mossad et agences de sécurité) a approuvé le cessez-le-feu ce soir.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Benny Gantz sont sur la même ligne de conduite. Le ministère de la Justice fait partie du Conseil de sécurité. (Il est le département ministériel du gouvernement israélien chargé de l’administration du système judiciaire du pays. Le ministre actuel est Benny Gantz depuis 2021).

Les détails du cessez-le-feu, et notamment l’heure précise (2 heures du matin ce vendredi?) de son entrée en vigueur, doivent encore être discutés entre l’Egypte et le conseiller à la Sécurité nationale, Meir Ben-Shabbat.

Gideon Sa’ar, le chef du parti Tikva Hadasha, avait critiqué dans la journée le projet du gouvernement de déclarer un cessez-le-feu unilatéral à Gaza. Il avait estimé qu’une telle démarche « nuirait gravement au pouvoir de dissuasion d’Israël » à l’égard du Hamas et d’autres groupes terroristes. « La cessation de l’activité militaire israélienne sans imposer de restrictions empêchant l’armement et le renforcement du Hamas et sans le retour des soldats et des civils détenus à Gaza sera un échec politique, dont le prix sera payé, capital et intérêt, à l’avenir », avait déclaré Saar.

L’armée israélienne a également confirmée qu’elle avait mené ce jeudi une attaque contre une voiture affirmant que « ses passagers étaient des membres armés de l’unité de missiles antichars du Hamas ». (Deux membres du Hamas ont été tués sur le coup). Tsahal a détruit la rampe de lancement du Hamas à Beit Lahiya.

A SAVOIR. Le cabinet de sécurité israélien a eu une réunion très importante ce jeudi 20 mai au soir afin de discuter d’un cessez-le-feu après onze jours d’affrontements armés entre Israël et le Hamas.

Cette réunion, à laquelle ont participé le premier ministre et les principaux responsables sécuritaires du pays, a eu lieu alors que d’intenses tractations diplomatiques avaient eu lieu afin de mettre un terme aux hostilités entre le Hamas et Israël qui ont fait plus de 230 morts en 10 jours.

La poursuite des tirs israéliens et palestiniens est «inacceptable», a affirmé jeudi devant l’Assemblée générale de l’ONU son secrétaire général, Antonio Guterres, en estimant que «les affrontements devaient cesser immédiatement».

Le Mossad a transmis au Pentagone des «éléments de preuve» justifiant le bombardement de la tour qui abritait l’agence américaine AP et la chaîne qatarie al-Jazeera. «Les deux camps savent exactement pourquoi c’était une cible importante. Nous ne pouvons pas laisser utiliser ces QG implantés au cœur de la population, ou ce serait sans fin», dit-on à Tel-Aviv.

Le Figaro : « le principal succès de Tsahal aura été la destruction «d’une centaine de kilomètres du réseau de tunnels» du Hamas, surnommé «le métro de Gaza». «Ces tunnels sont utilisés pour différentes fonctions, stocker des armes, cacher des responsables, préparer des attaques contre Israël. Ils ont une importance cruciale et ont coûté des millions de dollars à construire», souligne-t-il. »

L’état-major sécuritaire israélien : «Nous n’atteindrons jamais la totalité de nos objectifs, mais nous sommes proches du point où le Hamas aura perdu des atouts importants et sera significativement affaibli. C’est une course-poursuite et nous n’allons pas abandonner, nous la gagnerons.»

Partager :