Partager :

El Al Israel Airlines Ltd., compagnie aérienne nationale phare, a déclaré jeudi avoir enregistré une perte massive d’un demi-milliard de dollars en 2020, ses vols commerciaux ayant été empêchés une majeure partie de l’année en raison de la pandémie de coronavirus.

La société a déclaré avoir perdu 531 millions de dollars en 2020, contre une perte de 59,6 millions de dollars en 2019.

Les revenus d’exploitation sur l’année ont chuté de 71 %, passant à 623,1 millions de dollars, contre 2,2 milliards de dollars en 2019, en raison de l’annulation des vols réguliers à partir de février 2020. Certains vols vers certaines destinations ont repris depuis le quatrième trimestre 2020.

Les revenus des vols de fret ont eux augmenté, passant à environ 132 millions de dollars sur l’année 2020, a déclaré la compagnie. (Times of Israel)

LE SAVIEZ-VOUS? La compagnie aérienne nationale d’Israël, El Al, parie des milliards de dollars sur une refonte de sa flotte vieillissante pour récupérer des parts de marché perdues suite à la concurrence acharnée des transporteurs à bas coûts et un différend dommageable avec les pilotes.

Les pilotes de El Al gagnent en moyenne 25 000 $ par mois en raison d’heures supplémentaires et d’autres avantages. En comparaison, un pilote chez Lufthansa, parmi les mieux payés d’Europe, gagne en moyenne 190 000 $ par an avant impôt, bien qu’un capitaine au plus haut niveau de rémunération puisse gagner jusqu’à 23 400 $ par mois avant impôt.

 

Partager :